Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

DERIVE DIPLOMATIQUE INSTAUREE A BRAZZAVILLE PAR MADAME KALZEUBE DEUBET, LA BOULIMIE D’ARGENT DONT SOUFFRE L’AMBASSADE DU TCHAD AU CONGO

L’Afrique est un continent en proie à des difficultés multiformes parmi lesquelles, l’instabilité politique, la fragilité économique ou encore la précarité sociale. C’est dans le souci de favoriser leur épanouissement que les différents Etats de ce cher Continent et ceux d’autres Continents d’ailleurs ont pensé utile de nouer des relations dans le but ultime, d’amoindrir les problèmes qui freinent et empêchent leurs développements. Car, MO NTAIGNE a dit « il faut frôler et limer notre cervelle contre celles d’autrui ».C’est dans la même optique que BARTHELEMY BONGADA s’est insurgé contre la solitude en disant : « malheur à l’Homme seul ».C’est ainsi que des représentations diplomatiques commencent à voir le jour un peu partout dans le monde donc en Afrique.

La sauvegarde des intérêts d’un pays à l’étranger, la protection des concitoyens dans un pays d’accueil sont là les nobles responsabilités assignées à un véritable Ambassadeur. Malheureusement à BRAZZAVILLE, la communauté tchadienne est prise en otage par une racaille de diplomates, une bande d’inaptes intellectuels. L’Ambassade du Tchad au Congo Brazzaville est devenue une véritable jungle où le lion (l’ambassadeur) rougit à chaque partage du butin et que les autres bêtes féroces (les subalternes) sont purement et simplement réduits au silence.

Madame KALZEUBE DEUBET née NELDJIKNGAR MADJIMTA SUZANE est le chef de fil de ce groupuscule de diplomates suivi de son tueur à gage, KONGAR-INA, la vétuste machine à tuer de la Direction de la Documentation et de la Sécurité (D.D.S) qu’il a réfectionnée depuis quelques mois, sa boucherie humaine. Ces diplomates sans scrupule sont arrivés au Congo dans le seul but de s’enrichir sur le dos de l’Etat tchadien c’est pourquoi ils sont prêts à tout mettre en œuvre y compris compromettre leurs honneur et dignité au profit des miettes.
Sous d’autres cieux, la diplomatie est un prestige, une noblesse, un savoir faire, mais pour MADJIMTA SUZANE, la préoccupation primordiale, c’est l’augmentation de son compte bancaire, le reste importe peu comme pour dire que la course à l’enrichissement malhonnête est un facteur clé d’une bonne diplomatie au Tchad .La diplomate égoïste qui gesticule le plus souvent devant de petites enveloppes réservées par des autorités tchadiennes de passage à BRAZZAVILLE à leur communauté est spécialiste en cafouillage car aveuglée par l’argent.

NELDJIKNGAR MADJIMTA tient tellement à ses intérêts personnels qu’elle est prête à donner un coup de marteau à une mouche qui s’accroche à sa bouteille de thermos, oubliant même que le thermos vaut plus que la mouche. Sinon, comment concevoir qu’une diplomate digne de ce nom pourra confisqué sans vergogne une minable somme de deux millions (2.000.000) de francs CFA destinée au fonctionnement du Bureau exécutif des étudiants sous prétexte que le cabinet du Président DEBY en a donné l’autorisation alors que ces étudiants, non boursiers qui vivent dans de conditions sociales exécrables, une précarité sociale qui fait pitié et suscite de la compassion même chez les plus mesquins au monde, se voient obligés de certains travaux de nuit et notamment le gardiennage pour survivre .Ce travail à risque vital sans doute, a des répercutions négatives sur les résultats académiques de ces derniers. Le comportement inhumain de NELDJIKNGAR MADJIMTA SUZANE, la diplomate n’est pas une surprise car elle s’est toujours taillé la part de lion lors des partages d’argent avec son équipe. Mais ce qui est curieux dans cette comédie diplomatique c’est que jusqu’au jour d’hui personne ne connaît la direction qu’a pris cette enveloppe des étudiants confisquée au nom de DEBY par NELDJIKNGAR MADJIMTA SUZANE. A cette question, personne ne peut apporter une réponse sauf la diplomate matérialiste. D’ailleurs, tous ses subalternes s’interrogent quant à la disparition de cette modique somme mais comme ils sont dans la jungle, tout le monde a peur d’être dévoré.

La diplomate mercantiliste a toujours prétendu être la mère des étudiants donc « sensible » à leurs souffrances. Une mère qui avale d’un seul coup un petit morceau de pain destiné à son enfant, ça bouffe le nez. Cette hypocrisie de la prétendue mère des étudiants a permis à la diplomate rusée de profiter de la naïveté de certains étudiants qui lui faisaient confiance de les exploiter davantage .Ainsi, a-t-elle toujours sollicité le service des étudiants pour l’élaboration de certains documents administratifs pour des circonstances atténuantes , une lourde tâche dont elle n’a pas la compétence. Oui, l’incompétence notoire de madame KALZEUBE DEUBET ne surprend personne car on n’est pas sans savoir que le cursus universitaire de MADJIMTA est en tâché de beaucoup d’irrégularités et surtout quand on sait qu’elle est entourée des subalternes inaptes tel que LOUAKENE dont l’écriture ressemble aux pieds des araignées. Quoique le formalisme studieux de MADJIMTA SUZANE au TOGO a éclaboussé son parcours d’études, il n’est pas surprenant qu’elle puisse bénéficier de cette nomination au poste d’ambassadeur dès lors qu’on est dans un pays où le critère de nomination à des postes de responsabilité est fondé sur la trahison, les sectes et des principes de compétence douteux connu de tous.

KONGAR-INA

La vedette pornographique KONGAR-INA (l’attaché militaire) qui se retrouve comme tombé du ciel dans un pays étranger (le Congo) où la communauté tchadienne était en bon terme avec sa chancellerie et où il n’y a pas de renseignement à fournir au régime de N’djamena s’est vu obligé de forger des informations de toute pièce dans le but de gagner l’estime de sa maîtresse MADJIMTA SUZANE et éventuellement proroger son séjour au Congo Brazzaville car on dira qu’il travaille bien.

KONGAR-INA

ABAKAR TELEBOUNE

En effet, la logique exige que pour des missions diplomatiques, l’ambassadeur soit assisté par son premier secrétaire lequel est habilité à élaborer des, comptes rendus, procès verbaux et bien d’autres formalités administratives. Mais hélas, la diplomate marchande, pour de raisons d‘intérêts personnels et de ses affinités avec LOUAKEKNE fait semblant d’ignorer les tâches et avantages assignés à TELEBOUNE. Ainsi, elle a toujours effectué de telles missions avec LOUAKENE avec lequel ils se partagent les frais de mission.
N’est-ce pas là la véritable mafia diplomatique ?

LOUAKENE,

C’est ainsi qu’en octobre 2009, pendant que MADJIMTA SUZANE et son alter ego LOUAKENE étaient partis amuser la galerie au Sommet de la Communauté Economique de l’Afrique Centrale (C.E.A.C) en République Démocratique du Congo (R.D.C), le vindicatif ABAKAR TELEBOUNE et son oisif attaché militaire KONGAR-INA avaient uni leur intelligence pour signer un pamphlet au nom de la Rencontre des Etudiants de la Diaspora (R.E.T.D) afin de discréditer l’ambassadeur. Car de cette façon, ABAKAR TELEBOUNE aura sa vengeance et KONGAR-INA se fera une occupation.

Il y a un adage qui dit : « quand deux éléphants se battent ce sont les herbes qui en pâtissent ».Et les herbes dans cette mascarade diplomatique sont bien les étudiants qui sont considérés comme des dépotoirs où tout le monde peut jeter ses ordures ménagères sans gène, il a fallu leur imputer la responsabilité de l’œuvre des coauteurs ABAKAR TELEBOUNE et KONGAR-INA qui attentaient une telle occasion depuis des mois. Ainsi, cet attaché militaire a profité de la naïveté de son ambassadeur et l’a conseillé d’amener l’affaire au commissariat de Brazzaville et comme chacun cherche à se protéger et préserver son poste, le choix parmi les étudiants a été sélectivement prudent. L’association des étudiants est composée aussi des jeunes, militants du Mouvement Patriotique du Salut (M.P.S) alors il fallait dresser la liste obscure des pauvres étudiants sans poids politique pour éviter de se coincer le nez. C’est ainsi que : NGAKOUTOU TODJIRO, DJENARBE DJEKOURBA, ABEL TOURGUIDNGAR AKELOBA, DOUDJE KONDY, NDJEZA TCHANDE et TIDJAR SAMUEL sont victime de cette tractation policière et fiction diplomatique.

LAZINGAR BEKAMBA

C’est alors que l’obsédé sexuel KONGAR-INA a opéré son choix sur les six étudiants.
LAZINGAR BEKAMBA

TELEBOUNE
est tellement jaloux des étudiant surtout de ceux de la Faculté de Droit qu’il voit d’un mauvais œil, le succès que font ces étudiants .C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a intoxiqué l’ambassadeur à compromettre et freiner le processus d’entée à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (E.N.A.M) de Brazzaville malgré que cet étudiant est sous la recommandation du Ministère de tutelle. La jalousie nocive de TELEBOUNE due aussi à la peur de perdre son poste au profit de cet étudiant. Ce personnage subversif fait la guerre à visage voilé à l’ambassadeur et son enfant de cœur LOUAKENE ainsi que l’humoriste premier conseiller AHMAT IBEDA. Le but poursuivit par ABAKAR est de devenir premier conseiller lui aussi et même ambassadeur pourquoi pas ?

N’a-t-on pas dit que : « dans le royaume des aveugles, le borgne est roi » ?

Depuis lors, MADJIMTA SUZANE, sous l’impulsion de son appareil Exécutoire KONGAR-INA met ses immunités diplomatiques en jeu pour traquer ces étudiants sous prétexte qu’ils sont des rebelles, mercenaires, instigateurs de coup d’Etat sur DEBY

Alors il est tant que l’opinion nationale et internationale sache la comédie diplomatique de NELDIKNGAR MADJIMTA SUZANE et son équipe. L’Etat tchadien a la lourde responsabilité de réagir pour sortir nos collègues de Brazzaville de ce Carcan

NB : De grâce cessez avec des exemples pris sur Joseph BEHIDI, MBAILAOU MIANBE et IBNI OUMAR MAHAMAT SAHLET assassinés pour étayer la comparaison sur la valeur humaine des six étudiants et ces défunts.
 
 
Le Chargé à l’information et de la mobilisation
ADDA DIBRILE AHMAT
 :
 
Le Chargé des relations extérieures
E-mail
moidoticrepin@yahoo.fr
 : MOIDOTI Crépin :
 
, l’étudiant escroc a pour maître spirituel ABAKAR TELEBOUNE, le premier secrétaire chez qui il a droit à une tasse de bouillie pendant le RAMADAN. LAZINGAR BEKAMBA s’autoproclame l’étudiant tchadien le plus beau, le plus célèbre de tous à Brazzaville. La célébrité de LAZINGAR est une récompense car ce démarcheur sexuel a une « noble » tâche, celle qui consiste à courtiser les femmes à des autorités tchadiennes de passage à Brazzaville. Voila le secret qui lie intimement LAZINGAR à KONGAR-INA le Prédateur sexuel. Car grâce à LAZINGAR BEKAMBA, KONGAR-INA arrive à satisfaire ses désirs sexuels même les plus abjects., étudiant en licence de sociologie à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines alors beau fils de MADJIMTA SUZANE car ce dernier mange de bonnes choses entre les cuisses de GABZOUBO CHANTAL la fille de la coépouse de la diplomate MADJIMTA SUZANE profite de la situation pour jouer sa carte lui aussi afin de plaire à sa belle famille. N’est-ce pas vrai que : «  l’occasion fait le larron » ? un ancien planton à GARDOLET qui est porté disparu de N’djamena depuis bientôt cinq ans alors que nommé clandestinement attaché culturel à l’ambassade du Tchad au Congo Brazzaville est sorti de sa grotte. Cet attaché culturel clandestin était cru mort par la plupart de ses anciens collaborateurs de GARDOLET c’est pourquoi lorsque qu’on parle de lui certains le prennent pour un revenant., premier secrétaire, ancien instituteur à N’djamena ayant un parcours d’études obscurci par la corruption, la falsification des diplômes la preuve en est qu’il protège certains étudiants venant de Bangui détenteurs de fausses licences, et qui nourrit en lui des idées de vengeance contre l’ambassadeur à cause des quelques avantages que cette dernière le prive au profit de LOUAKNE le semi-intellectuel (l’attaché culturel) va à son tour rentrer dans la danse. le Serial Killer (tueur en série) qui est au centre de septembre noir en 1984 à Sarh, une boucherie humaine dans laquelle plus de quatre cent (400) paisibles citoyens ont péri développe toujours le même reflexe jusqu’au jour d’hui et ce comportement instinctif qui lui rappelle incessamment son passé obscur., l’attaché militaire pédophile qui transforme sa maison en un lupanar où de petites prostituées zaïroises lui font la fellation au quotidien contre de petits billets de banque acquis sans doute de conditions inhumaines. Le poste d’attaché militaire à l’ambassade du Tchad au Congo Brazzaville est une véritable sinécure.