Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

NGUEBMKAI

En règle générale, toute personne qui évolue dans un environnement de droits de l’homme et milite pour le respect des libertés, est naturellement la cible privilégiée  des opposants au respect de droit de l’homme et à la liberté d’autrui.

 

Fortement imbibé d’une culture de droits de l’homme, notre blog qui n’est pas né de la dernière pluie,  accueille avec un enchantement particulier toute démarche visant à l’attraire devant tout tribunal à cause de ses activités virtuelles en matière d’information.

 

Nous pensons donc que  nos adversaires et détracteurs nous donnent enfin, une opportunité historique pour légitimer notre lutte et permettre à l’opinion publique en générale de mieux appréhender les réalités sociopolitiques du Tchad où  l’hypocrisie est devenue une règle sociétale, de même que le chuchoté et le non dit, sont interdits publiquement.

 

Il est également une occasion historique pour ceux qui nous attaquent de nous prouver  leurs allégations à travers les calomnies, les diffamations dont notre blog fait régulièrement dans le but de le décourager à mener son combat.

 

Nous voudrons, saisir,  ici l’occasion pour attirer l’attention des uns et des autres, que le blog de makaila est bien différent d’Alwihda de Ahmat Yacoub, qui a renoncé à son combat et rejoindre le camp de l’adversaire, après des attaques récurrentes dont il a été la cible.

 

Si Ahmat Yacoub a craqué aux attaques de ses détracteurs, parce qu’il ne dispose pas les moyens et les arguments de sa défense, contrairement à Makaila Nguebla,  qui bénéficie d’un ancrage en matière de droits de l’homme lui permettant d’aller jusqu’au bout avec ceux qui pensent le traîner dans la boue.

 

D’emblée, nous rassurons  les uns et les autres, de bien vouloir s’assurer que notre blog restera toujours  un centre de  contestation et dénonciation contre le pouvoir et ses adversaires, tant que d’aucuns souhaitent nous  imposer une voie à suivre.

 

De nos jours, il est révolu de penser encore que telle personne est invulnérable parce qu’elle est une personnalité politique ou occupe un rang social donné.

 

Ceux qui entretiennent le mythe de l’invulnérabilité se trompent de l’époque et d’adversaire dans un monde où la justice, reste la seule voie de réglement des contentieux.

Les observateurs sauront enfin l'aboutissement d'une avanlage d'hostilités déclenchées contre un blog autonome dont la ligne éditoriale apparaît dérangeante.

 

Avoir peur de la justice, revient pour les uns quelque part, à se reprocher de quelque chose.

 

Par ailleurs, notre blog dénonce fermement  l’acharnement injustifié de ceux qui ferment délibérément  les yeux sur le traitement d’informations des autres supports médiatiques pour focaliser leurs regards sur notre travail.

 

Que les uns et les autres retiennent  que nous restons opposés continuellement contre  la politique de deux poids deux mesures  à laquelle,  l’on souhaite nous appliquer et que nous laisserons personne de nous marcher  sur les plantes de pied.

 

Au même titre que les autres médias, nous diffusions ce qui fait l’information. Nous ne fabriquons pas l’information.

 

Le Tchad restera loin du bout de tunnel et de son piège actuel tant que certaines personnes étranglent la liberté d’opinion et d’expression.

 

Notre blog s’inscrit donc dans une dynamique de protestations massives contre les pratiques liberticides d’où qu’elles viennent.

 

D’ici là, nous invitons nos détracteurs d’aller vite et rapidement vers un procès contre notre blog, lequel procès sera plus que jamais pour nous,  une opportunité historique.

 

La rédaction du blog de makaila