Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Cher Monsieur Makaila,

Je le fais très rarement, mais cette fois je suis obligé de vous demander de publier les précisions  ci-dessous, relative à votre article tiré d'une interview accordée à la BBC. Vous n'avez fait aucune citation et vous avez pris des libertés qui vous ont amené à des raccourcis de nature à dénaturer ce que j'ai dit, sur deux points :

1- J'ai effectivement dit que s'il était avéré que le président Hissein Habré a été arrêté sans le respect de la procédure, cela est déplorable, surtout pour un pays comme le Sénégal. J'ai aussi ajouté qu'il m'est revenu que Mme Habré a comparé cette arrestation à celle de Nelson Mandela à qui l'on avait inoculé la tuberculose, et qu'elle craignait que son mari subisse le même sort. Je dis donc que si l'on impute à Habré 40 000 morts, c'est qu'à son époque on ne sortait presque jamais de prison!

2- J'ai effectivement demandé au président Déby d'observer un droit de réserve sur un sujet aussi délicat qui est à peine entré en instruction, pour ne pas donner l'impression de tenter d'influencer l'enquête en cours. Cela me paraît tout à fait normal. Par contre, je n'ai jamais dit que le président Déby portait une quelconque responsabilité dans cette affaire. Tout simplement parce que je l'ignore, car il n'y a jamais eu d'enquête lui imputant une responsabilité dans les crimes commis sous Hissein Habré. Il faut en effet attendre que le tribunal spécial africain institué à cet effet rende ses conclusions avant de dénoncer qui que ce soit. Mis

 

Mais il est évident que, s'agissant des arrestations de présumés membres de la DDS en cours, l'opération ne doit pas être sélective, mais totale, de façon à dénicher tous les agents à tous les niveaux de responsabilité, où qu'ils se trouvent. Et il y en a. Pour moi, les bourreaux directs et les indicateurs sont responsables de tous les crimes commis.

 


Saleh Kebzabo,Député,