Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Mise au point à mon cher Gongnon Moundou,

 

De quoi je me mêle ? Je sais que tu as pactisé avec Kebzabo mais il faut savoir jouer au pantin sans être excessif au point de se ridiculiser au grand jour. En effet, dans la vie et une fois en passant, il faut avoir l’honnêteté d’être reconnaissant même vis-à-vis de son ennemi jugé. Me diras tu que Kebzabo est un homme au dessus de tout soupçon ? Est-il blanc comme la neige ? J’attends la réponse à ces interrogations pour aviser. Sinon, pour ta gouverne, c’est le même Kebzabo qui lors de son mariage par intérêt avec le pouvoir applaudissait de deux mains à tout rompre IDI dans tout le Mayo-Kebbi dans un slogan rétenssissant « MPS oyé ». A-t-il partagé les fruits de cette ovation avec qui ? J’attends votre démenti à ce sujet pour aviser. Et sans compter d’autres virées et courbettes nocturnes de Kebzabo auprès du pouvoir pour se maintenir financièrement.

 

Mon cher Gongnon, Kebzabo peut feindre de critiquer mais pas au point de badiner avec le pouvoir qui le sauve régulièrement comme tu t’es évertué à faire avec une grande immaturité politique et sociale. Il faut connaître le public à qui tu t’adresse et savoir parler subtilement.

 

Faisant fi de tes propos politicards et haineux dont je te laisse assumer l’entière responsabilité, j’attire tout de même ton attention sur ta politicaillerie qui peut te porter préjudice car le domaine du pouvoir est un domaine de souveraineté. Il est vrai que vous nourrissez une haine indescriptible contre Me Padaré, mais à le confondre au pouvoir ou au MPS, vous exposez votre incapacité de discernement sachant que Me Padaré a su garder sa grandeur sans répondre à vos provocations stériles surpassées par la jalousie. A Padaré, je lui demande de continuer à observer comme il le fait actuellement car vos consciences finiront par vous ronger.   

 

Avec Padaré comme leader du Mayo Kebbi, des changements notables sont réalisés de visu comme vous-mêmes l’avez constaté et reconnus récemment mais malhonnêtement pendant votre campagne communale. Me Padaré n’a jamais dit que c’est son argent et c’est pourquoi, la population doit exprimer sa gratitude pour tout ce qu’elle a reçu et recevra. On n’aurait souhaité que Kebzabo qui avait toute la possibilité de construire Léré puisse en faire autant ou ne serait-ce que faire un simple puits pour son quartier à Léré. Méchanceté ou négligence ? À mon avis, c’est de la méchanceté pure et simple ; on apprend à ce jour que le forage qui se trouve dans la concession de ce député est hermétiquement fermé à clé lorsqu’il est absent de Léré. Je vous laisse apprécier librement.

 

Je suis surpris de certains de vos propos au conditionnel selon lesquels « Idriss Déby Itno lui aurait fait appel pour former un gouvernement entre 2009 et 2010. Il aurait refusé ». Mon cher, il y a beaucoup des tchadiens qui ont fait l’école de blanc et la vraie école et il y en a beaucoup comme Kebzabo sinon plus. Donc, qu’il aurait refusé, m’étonnerait ; qu’il laisse ceux qui aiment et veulent ce pays contribuer à son développement, mais qu’il ne leur moisisse pas la vie à travers des écrits mesquins et stériles.

 

Si le père de Kebzabo a été Kaigama, c’est un fait, mais il ne faut pas s’en prendre la tête pour son cas et je suis une fois de plus surpris par ce commérage selon lequel  « l’actuel Gong a bien voulu associé Saleh Kebzabo à son règne en le nommant kaïgama. Mais, le concerné a décliné l’offre ». alors qu’au jour d’aujourd’hui, le même Kebzabo, dans sa logique de semer la zizanie avec l’intention d’arracher le titre de kaïgama et de déstabiliser le règne du Gong actuel, a monté un groupuscule aux fins de solliciter la destitution de certains notables parmi lesquels, le Kaigama actuel. La réponse négative du Gong ne sait pas fait attendre car ce fauteur de trouble a cru, par cette manœuvre, influencer la cour du Gong.

 

Par ailleurs et pour montrer que Kebzabo n’est pas le bienvenu à Léré, je te rappelle que votre manœuvre consistant à bannir Me Padaré de votre soi-disant communauté, puisque les Moundangs vous ont vomis lors de la campagne communale dans votre apartheid à l’endroit de Me Padaré, un groupuscule sans personnalité a cru pouvoir vilipender Me Padaré auprès de sa Majesté de Léré dans sa vue de l’esprit de l’exclusion de celui-ci et de plaider le sort de Kebzabo qui est en perte de crédibilité dans tous les sens. Ces émissaires abrutis ont essuyé la désapprobation royale avec une mise en garde ferme adressée à Kebzabo pour sa sournoiserie dépravée.

 

Me Padaré a bel et bien été invité à toutes ces réunions, mais son calendrier ne l’aurait pas permis d’effectuer le déplacement et comprenez que même s’il devrait effectuer le déplacement, ce n’est pas pour se confronter à Kebzabo ou à ses hommes de pailles, sachant qu’il n’y avait rien à contrer sur tous les plans possibles. Donc, votre chantage public est sans égard et sans objet, car il n’y a aucun faucon qui puisse l’empêcher de militer dans le MPS ou de créer son parti politique s’il le veut. Votre campagne de dénigrement, d’intoxication ou de déstabilisation des actions salvatrices de Me Padaré dans le Mayo Kebbi ne saurait prospérer. Parrain ou pas, il y est et il y reste !

 

       

 

Bouba Houl. Paul

bouba_hp@yahoo.com