Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Notre pays a un besoin énorme en ressources humaines qualifiées, pour mettre en valeur s es potentiels naturels.  Par souci de traduire cette action volontariste, L’Etat à travers ses plus hautes autorités affectent à chaque ministères un budget somme toute important pour mettre en musique la volonté manifeste d’un Tchad renaissant et émergeant. Point n’est ignorant que ce sont les fils de ce pays qui sont à même de lui assurer un développement harmonieux. L’impérieuse nécessité de formation, de recycle, d’employabilité n’est  pas à démontrer pour, être au diapason de ce monde qui va à une vitesse vertigineuse.
Au constat, contre tout attente, les stagiaires tchadiens admis en formation à l’extérieur et qui ont investis d’énorme somme pour leur formation professionnelle à cause de lenteur administrative, ont du mal à se faire remboursé à cause d’humeur de ceux qui sont supposés gérer leurs dossiers, dignement approuvés par leurs ministères de tutelles.
N’est pas chaque Ministère est doté d’un budget et le volet formation y est mentionné. Que voulez- vous au juste ? Et si c’est le cas, qu’attendez-vous d’un agent de l’Etat qui se forme à ses frais alors qu’il est admis à être formé au frais de l’Etat commis à cet effet ? Évidemment c’est la catastrophe.
Vous n’allez pas nous dire que son excellence DJIMRANGAR DADNADJI  grand commis de l’Etat et autres; qui entaient formés étant fonctionnaires  en son temps à l’ENA et IAP en France, leur formation n’a pas été couverte par le budget de l’Etat ?
De grâce, il faut sortir de ces bassesses qui jettent de discrédit sur le REGIME en place. Ces stagiaires ne sont pas les premiers ni les derniers à être formés à l’extérieur. Nous voyons mal que Mr DOUTOUM ou Mme AMINA Mht impriment une nouvelle marque à ce Ministère avec une telle attitude.
 
ANONYMAT A RESPECTER