Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

rakhis.jpg

Le bureau du Ministère de l’Elevage prend feu, heureuse coïncidence ou véritable accident…  

Le Ministère de l’Elevage est l’un des Ministères le plus marginalisé par le chef de l’Etat Idriss Deby en tant que Président de la République même s’il se dit fils d’un éleveur. Depuis l’arrivée du MPS, ce ministère souffre d’un problème de dirigeant au vrai sens technocratique. A chaque remaniement du gouvernement, Deby croit qu’il faille mettre au niveau de ce ministère soit un éleveur (Nourri est un éleveur, Mahamat Abdoulaye et aussi Rakhis Manani) de profession ou soit un fils d’un éleveur (Allamine Bourma, le cas le plus récent le fils de Rakhis, Mr Ahmat Rakhis Manani alias le mensonge).

 Ce ministère souffre d’un conflit de compétence au sein de l’équipe interne, soit un problème entre les Docteurs Russophone et les Docteurs francophones, soit un conflit de génération, soit encore un conflit d’appartenance au parti au pouvoir et les non partisans etc.

Comme dans ce pays depuis les années 90’, Deby ne crée que l’instabilité dans les ministères, pour un bonne maitrise des enjeux purement politique, alors ce ministère a énormément souffert. Le Tchad étant un pays à vocation agro-sylvo-pastoral, ce département devrait être sous l’œil des intervenants extérieurs telles la Banque Mondiale et l’AFD ; non il est abandonné à la merci des détourneurs des deniers publics. Cependant, le Département a eu des projets promoteurs et « révitalisateurs » comme ce fut le cas du grand projet National d’Elevage ou encore la privatisation du secteur vétérinaire, le projet ADER avec son volet VAV et enfin le PSAOP, et il y a tant d’autres que je ne puisse cite ici.

Nonobstanant toute cette gamme de projet et sans oublier le fonds de l’Elevage, les ministres qui passent ainsi que leurs fils qui repassent, ne font que reculer l’avancée du département en question qui devrait être le poumons de l’économie du pays compte tenu de sa représentativité au PNB.

Le cas le plus écœurant est celui du fils d’éleveur qui croit sauvegarder le patrimoine de ses parents mais, il en fait le pire. Pour dissiper les traces de certaines pièces justificatives, il décide d’incendier son bureau pour éviter tout soupçon. Ce fils d’homme d’affaire est proche du clan au pouvoir par un système au spectre très large, il était un agent commercial dans la société Libertis qui tomba en faille il y a peu, il est donc doué en la matière et veut coûte que coûte se faire très vite une fortune comme celle de son père. Il faisait la même chose quand il était chef service commercial à Toumai.

Il se dit détenteur d’un DEA, on se doute en discutant avec lui, il a certes passe par un ecole de commerce en France dit-on, mais semble-t-il la encore, qu’il n’a meme pas fini son cursus. Tout ce que nous savons sur ce garçon arrogant, son parcours scolaire semble truffer d’embuches et aussi bien perturber d’où le doute apparait sur les diplômes dont il dispose.

De plus pour démontrer qu’il est malhonnête, il incrimina pour cet incendie de son bureau les enfants de son propre village natal.

Le plus flagrant, ce mouchards Selon certaines sources dignes de foi, notre Ministre de aurait des relations douteuses avec la fille de Abacar Zaïd qu’il conduisait de temps en temps a Douala pour des passes. Les photos circulent discrètement au Ministère, si son orgueil continue il serait plus que surpris. Voici notre cher Ministre de l’Elevage Ahmat Rakhis Manani, le moindre mal pour la République.

                                                                       

Mahamat Saleh Mboudo Tchallet

Ancien de la DERA, mail : Tchallet-bogori@hotmail.com