Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Koko

M.Abderahman Koko, ancien ministre de l'éducation, est un cadre qui se distingue par ses compétences en sciences de l'éducation

S'agissant de l'augmentation des salaires des enseignants pas d'indice pour le moment, ce n'est que des promesses fallacieuses.  Le Ministère tourne comme un bateau ivre, pas de confiance entre Djabaye qui se fait trop connaisseur des dossiers et Abderahim Younous,  le commandant orgueilleux, Yahya c'est un grand fausseur, déclare un enseignant incriminé et compagnon à lui , ils ont voulu à couteau tiré chasser tous les Directeurs techniques pour placer les leurs, alors que de l'autre côté le premier Ministre demande au Ministre de l'Éducation de lui donner trois postes :  celui de projets Éducation, Enseignement secondaire et en fin Direction Générale de la planification.

Les rumeurs circulent, certains Directeurs tentent même de démissionner et qui attendent le départ Younouss et Yahya en attendant un homme comme Koko qui a prôné la gestion apaisée du système, car avec deux hommes là rien ne semble marcher, la défaillance notoire est constatée par la présidence, il est temps que le Ministère ait un bon interlocuteur pour atteindre ces objectifs et c'est le seul chef d'État qui va prendre conscience de trancher, il faut que le gens se trompent des diplômes c'est l'expérience qui compte, il y'aura jamais un Ministre comme Koko, faites les sondages auprès de public enseignants et vous verrez les résultats.

 L' éducation nationale a eu une situation amère, dans ce ministère tout le monde a fait remarquer de certains jeunes cadres qui se donnent malgré eux, aujourd'hui pas des statistiques, pas des données fiables sur les indicateurs de performance, ni des résultats, des grèves répétitives, les enseignants sont tous à ndjamena, pas de transports d'enseignants, les affectations sont marchandées au  cabinet du ministre, par le conseiller Moussa Mours , Mahamat Nour Doutoum ( aide de camp du ministre) et DRH adjoint des RH Laurent Dihoulné, Michel Informaticien DRH et Directeur Général des enseignement Ali Abiad, tous les enseignants peuvent apporter des preuves, il est urgent de démanteler ce réseau et tirer les conséquences qui s'imposent.

 Les enseignants parlent et le message est véhiculé partout avec les téléphonies portables; il ya de cela  environ un an ce phénomène n'existe plus au sein du Ministère, tout porte à croire qu'il faut sanctionner.


Beaucoup reste à faire pour l'éducation nationale, Kalawa enfant du Tchad

Correspondant du blog de makaila à l’Education nationale