Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

MESSAGE DE SOLIDARITE ET DE SOUTIEN A MAKAÏLA NGUEBLA

 

   Mak ! Par l’entremise de votre blog, vous avez offert un cadre de débats constructifs pour édifier l’opinion nationale et internationale sur la démocratie pratiquée par l’intolérable tyran IDRISS DEBY et consorts.

Vous êtes au service du peuple tchadien et vous ne faites que servir le Tchad ainsi que l’Afrique.

 

Nous ne devons pas être insensibles à la lutte de défense des intérêts du peuple tchadien et non d’un individu, d’un petit groupe, petit clan que vous menez.


Quand il y a lutte il y a sacrifice : la mort est chose fréquente. Comme vous avez à cœur les intérêts du peuple, les souffrances de la grande majorité, mourir pour lui, c’est donner à votre mort toute sa signification. Néanmoins, nous devons réduire au minimum les sacrifices inutiles consentis par une catégorie d’intellectuels au service des exploiteurs, des oppresseurs.

 

   Mak ! Le régime de despote DEBY et d’autres bourreaux n’aime pas, n’accepte pas des critiques, des débats contradictoires. Ils ont une mission durant l’exercice de leur pouvoir « éternel » de liquider systématiquement et de se débarrasser de tous les hommes possédant un parfait esprit d’abnégation comme IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH, JOSEPH BEHIDI, MBAILAOU MIAMBE et YOUSSOUF TOGOIMI….

 

   Mak ! Ils ont tué IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH, NEHEMI BENOUDJITA, NABIA NDALI et même leur propre esclave PASCAL YOADOUMNADJI, qui leur a donné le pouvoir sur le plateau d’argent et était à leur service quotidien.

 

   Mak ! Ils sont hostiles, allergiques aux hommes aux sentiments nobles, intègres, aux hommes d’une haute moralité, détachés des intérêts mesquins, aux hommes utiles au peuple.

 

   IDRISS DEBY et sa bande de pilleurs doivent mettre en tête que tout homme doit mourir un jour, mais toutes les morts n’ont pas la même signification. Un écrivain de la Chine antique, SEMA TSIEN disait : « certes les hommes sont mortels ; mais certaines morts ont plus de poids que le mont Taichan, d’autre en ont moins qu’une plume. »

Cette citation est valable pour KONGAR-INA et aux responsables des services de sécurité du Congo Brazzaville.

 

ROADOUMBE   DOKARA  S.