Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Message au préfet OUSMANE AHMAD KOSSEI :
lettres-droles
 
Cher préfet!  Recevez mes salutations les plus sincères, je suis vraiment émerveillé par la qualité de vos interventions  humoristique et parfois sarcastique et la pertinence de nos conseils même aux plus hautes autorités de ce pays.
 
 Vous avez certainement une tète bien faite, mais la sagesse recommande qu'on soit humble dans nos propos pour qu'ils aient un écho favorable. Le poste de préfet à mon sens, est une haute responsabilité étatique, représentant le chef de l'Etat. Un préfet est un énarque et un énarque se forme  à l'ENAM, mais pas dans une école d’assurance.  Qui dit formation, dit principe dans la manière de faire et de parler. Dommage que vous n'êtes pas un professionnel, si non c'est la honte. A l’ENAM, on forme les gens à l’art d’expression administrative et tout son contour.
 
S’il vous plait ! Face à une  autorité comme le chef de l’Etat ou autres, un préfet suggère, donne son avis, propose mais ne conseille pas. Soyons humbles et polis dans nos langages, quelle que soit la pertinence de nos idées, si on ne les transmet avec courtoisie, elles ne vont pas être mieux écoutées.
 
Malheureusement, vous n’êtes le seul à être envoyé dans cette fonction, sans qualification de base. On a tant d’administrateurs civils sortis de l’ENAM, je dis bien de l’ENAM, (pas les détenteurs de licence ou maitrise en droit), qui chôment dans les différents ministères, on les oublie au profit des assureurs et je ne sais quoi.
 
Pour ma part, j’aimerais que chaque acte de nomination doit faire mention outre le nom de l’intéressé, sa qualification, son grade et son échelon, pour déterminer son expérience, afin d’éviter que le stagiaire comme OUSMANE KOSSEI, tantôt enseignant, tantôt assureur, puisse assumer normalement leur stage, conforment à la disposition de la loi 017 portant statut général de la fonction publique .
Source: confidentielle