Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

freemakaila.jpg
Un de nos Observateurs, opposant tchadien en exil à Dakar, a été expulsé dans la nuit du 7 au 8 mai par les autorités sénégalaises. Actuellement à Conakry, en Guinée, il témoigne de sa vive inquiétude quant à une éventuelle extradition au Tchad et en appelle à la mobilisation pour la liberté d’expression.
 
Fervent opposant au président tchadien Idriss Déby, Makaila était réfugié à Dakar depuis 2005. Malgré de multiples demandes, jamais le statut de réfugié ne lui a été donné par les autorités. Le blogueur a finalement été arrêté le 7 mai dans l'après-midi avant d’être présenté à la Division de la surveillance du territoire sénégalaise (DST), puis expulsé du pays par avion tard dans la soirée.
 
Sur son blog, Makaila n’a de cesse de dénoncer les dérives du pouvoir tchadien et n’hésite pas à appeler à la démission du président Déby. Il a collaboré avec le site des Observateurs en décembre 2012 dénonçant, vidéo à l’appui, le gaspillage de l’argent public lors du mariage d’un des fils du président. Cinq mois plus tard, il racontait, toujours sur notre site, l’histoire d’un Soudanais qui attend depuis trois ans, dans une tente à Dakar, le statut de réfugié politique.

Un de nos Observateurs, opposant tchadien en exil à Dakar, a été expulsé dans la nuit du 7 au 8 mai par les autorités sénégalaises. Actuellement à Conakry, en Guinée, il témoigne de sa vive inquiétude quant à une éventuelle extradition au Tchad et en appelle à la mobilisation pour la liberté d’expression.
 
Fervent opposant au président tchadien Idriss Déby, Makaila était réfugié à Dakar depuis 2005. Malgré de multiples demandes, jamais le statut de réfugié ne lui a été donné par les autorités. Le blogueur a finalement été arrêté le 7 mai dans l'après-midi avant d’être présenté à la Division de la surveillance du territoire sénégalaise (DST), puis expulsé du pays par avion tard dans la soirée.
 
Sur son blog, Makaila n’a de cesse de dénoncer les dérives du pouvoir tchadien et n’hésite pas à appeler à la démission du président Déby. Il a collaboré avec le site des Observateurs en décembre 2012 dénonçant, vidéo à l’appui, le gaspillage de l’argent public lors du mariage d’un des fils du président. Cinq mois plus tard, il racontait, toujours sur notre site, l’histoire d’un Soudanais qui attend depuis trois ans, dans une tente à Dakar, le statut de réfugié politique.