Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

P1010021.JPGLongtemps, je me suis demandé, non sans raison, ‘‘qui sont ces MPS de Dakar et que font-ils ?

Au fil des temps, après moult observations, je me suis demandé : de qui ou de quoi se moquent réellement ceux qui se disent représentants  de MPS à Dakar. Se moquent-ils du MPS ou de son président fondateur ? Ou, à quoi jouent-t-ils ? À un jeu de « Tchatchou akoulou[2] ? »

Non, je ne veux pas me lancer dans une querelle de personnes. Bien loin de là. Je ne veux pas polémiquer ; mais juste chroniquer sur un sujet qui m’intrigue et intrigue plus d’un parmi nos compatriotes au Sénégal.

L’observation répétitive montre, sans soupçon de se tromper, que le bureau MPS de Dakar s’est réduit à l’accueil de son président fondateur toutes les fois que ce dernier arrive au Sénégal. Tenez-vous bien, dans la seule et unique finalité d’avoir une enveloppe d’€uros. C’est tout ! Ni plus ni moins et inversement. Le Bureau MPS de Dakar, c’est vraiment du ‘‘tromper-bouffer’’.

D’après nos investigations, rares sont les MPS qui travaillent au Sénégal de leur propre compétence. Nombreux sont ceux qui sont recommandés par le Tchad (parce que déjà MPS au Tchad) auprès des institutions internationales par l’entremise du quota accordé à chaque pays membre de l’institution en question, à l’exemple de l’ASECNA. Et donc, ici, ceux-ci sont obligés, sans propre conviction, à être MPS pour conserver leur poste. Ni plus ni moins. Pour dire moins, c’est abscons ! Mais que voudrais-je, choisir de ne pas avoir sa propre conviction est aussi une des formes de conviction : celle des paramécies. 

La logique aura aimé qu’on dise clairement, Bureau d’Accueil du Président Fondateur de MPS à Dakar (BAPF/MPS de Dakar) que de dire Bureau MPS de Dakar comme si ledit bureau s’atèle à d’autres activités.

Longtemps, je m’étais demandé si le MPS de Dakar avait des militants. Maintenant, j’ai le cœur net. Niet ! Aucun militant. Aucun ! Je mets quiconque au défi. Car j’appelle militant, un adhérent actif, c'est-à-dire quelqu’un qui accepte de faire bénévolement un travail de terrain et qui participe à la vie active de son parti.

Y a-t-il un seul homme ou une seule femme qui a accepté bénévolement de faire ce travail ? Y a-t-il un seul homme ou une seule femme qui participe aux réunions habituelles du parti de manière à débattre de ses orientations, d’une part ; et d’autre part, de la stratégie de conquête des adhérents et militants? Mieux encore, y a-t-il des réunions habituelles initiées par le parti ? Y a-t-il un seul homme ou une seule femme qui fait connaître les positions du parti à travers différents procédés ? Ces signes prouvent à suffisance que les MPS de Dakar donnent l’impression d’occuper leur tête que d’une seule pensée : penser qu’à leur panse. Pour eux, c’est le principe de ‘‘l’argent d’abord’’ !  Ainsi, le devenir du Parti n’engage et ne dépend que son président-fondateur.

Et pourtant, dans le même pays et face aux mêmes conditions de vie, les étudiants, stoïques qu’ils sont, avec les maigres sous qu’ils reçoivent (de leur parents) s’arrangent, dignement, à développer toutes sortes de schémas pour joindre les deux bout.

Pardieu, la seule évidence est que le MPS de Dakar souffre d’une grave crise de militantisme.

Le MPS de Dakar se rappelle-t-il ou omet-il qu’un parti politique est une association d’hommes et de femmes autour d’un projet de société, lequel inscrit dans une idéologie donné et dont la mission consiste à conquérir le pouvoir et le conserver ?

Pour ce qui est mien, je doute fort qu’un seul élément MPS de Dakar soit à même d’expliquer de manière claire et précise le projet de société de son parti. Ni de décliner simplement l’obédience idéologique régissant son parti. Je doute fort !

Le Bureau MPS de Dakar se rappelle t-il ou méconnaît-il que le rôle classique d’un parti politique est la formation de l’opinion ? Jusqu’à nos jours, le MPS de Dakar n’a organisé aucune activité allant dans le sens de la formation de l’opinion. En savent-ils vraiment les retombées ? Je doute fort !

Et puis, à chaque fois que M. Idriss Deby Itno arrive à Dakar, c’est en tant que Président de la république du Tchad (je dis bien république) et non en tant que président fondateur d’un parti. Et donc, comme l’a mentionné Evariste DJETEKE à travers son blog[3], les MPS de Dakar devraient laisser l’accès au président de la république. L’accès aux ‘‘tchadiens de tous bords’’ comme à l’habitude de répéter Mr. Deby Itno himself.

Pour ce qui est mien, faire de l’arrivée d’un président de la république la principale et unique activité du calendrier d’un parti politique (au pouvoir) dans un pays aussi stratégique comme le Sénégal, me fait gratter la tête. C’est une véritable hérésie politique qui me fait demander encore, à visage découvert … mais qui sont ces MPS de Dakar et que font-ils réellement ?

 

Allahissem Miangar

(+221) 77 235 92 92

culturalos@yahoo.fr



[1] Mouvement Patriotique du Salut (parti au pouvoir)

[2] Expression en arabe tchadien signifiant littéralement tromper pour manger.

[3] Grat.over-blog.com