Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


On est surpris de n’entendre sur les ondes des médias internationaux que les noms de la France, du Tchad, du Mali et à un moindre degré du Niger, qui combattent au Front contre les forces du mal, à savoir les Islamistes, les Djihadistes et les narcotrafiquants. De toute façon, le Mali n’a pas le choix, c’est sa guerre. En revanche on n’a aucune nouvelle des autres pays de la sous-région qui devraient apporter leur appui à la MISMA, par exemple le Nigeria et la Côte d’Ivoire qui se disputent justement la puissance dans la sous-région qu’est l’Afrique Occidentale. Etre puissant c’est montrer ses muscles au moment indiqué.

Dans ce cas le Tchad passerait-il pour une puissance dans les sous-régions centrale et occidentale ou l’est-il en phase de l’être ? Pourtant plusieurs pays de la CEDEAO ont annoncé leur participation à cette mission. Ils sont d’ailleurs déjà sur place à Bamako. Mais que font-ils dans les hôtels ? La place des militaires n’est pas dans les hôtels comme l’a dit le Président du Tchad Deby, c’est au front. Le militaire par définition est fait pour la guerre. Le moment est venu pour que nos militaires nous montrent de quoi ils sont capables. Pendant que certains pays courageux sont sur le front, d’autres se cachent dans les hôtels devant leur bouteilles de bière et des nanas.

L’heure n’est pas pour ce genre de choses auxquelles seul le guerrier vainqueur peut prétendre. On a même entendu sur les ondes d’une Radio un officier ou c’est peut-être le Chef d’Etat-major de la MISMA lui-même, déclarer bêtement qu’ils sont là, entendez à Bamako pour assurer la base arrière !!! Quelle base arrière ? Base de derrière ouaï ! Personnellement j’estime que c’est honteux qu’un officier de son rang fasse ce genre de déclaration. Il n’a même pas daigné rendre visite aux forces qui combattent au front et il se permet de tels propos.

Que les Africains de l’Ouest se ressaisissent et remontent au front pour prêter main forte à leurs camarades qui y combattent pour ne serait-ce garder les positions reprises par les Français, les Tchadiens et les Maliens, à Gao, à Tombouctou et à Kidal.

Deby devrait être élu prochainement Président de l’Union Africaine. Il le mérite.


Salibou Keita