Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

         abakarassileck.jpgLa France qui se contredit

L'insaisissable politique française en Afrique , de passage nous saluons la position française cette fois-ci d'avoir choisit le coté des opprimés , le coté du peuple. Cela dit  la France a pris une décision courageuse celle de reconnaitre le conseil national de transition (CNT) l'opposition libyenne contre le tyran Gadhafi. Et le président français a été le premier à les reçevoir et de mettre sa diplomatie au profil de ces derniers ( insurgés libyens).

En demandant au conseil de sécurité   d'exclure la zone  aérienne au dessus de la Libye et pour une action militaire contre le dictateur libyen, même si 63% des français sont hostiles à une intervention militaire Onusienne ( source Ifop) .

Selon la France et les raisons de cette  position, que Gadhafi est un dictateur  il opprime son peuple, et par la même occasion la France denonce le pouvoir familial et dictatorial de Gadhafi.

Mais là où le bat blesse , cette même France en 2008 a introduit des réquêtes au niveau de conseil de sécurité contre les insurgés tchadiens ou si vous voulez les rebelles. Cette intervention n'etait pas pour condamner le dictateur Deby , mais bien contre les insurgés contre la volonté populaire . Faites nous comprendre un libyen arme à la main luttant contre une dictature , est un héro. Et un tchadien luttant arme à la main contre une dictature est un mercenaire , un bandit qui renverse un président élu , en sachant pertinnement que ce président " élu"  a modifié la constitution pour être président à vie?

A cette époque la France a cautionné et  aidé le dictateur Deby qui a fait excatement comme ce que Gadhafi est entrain de faire sur les insurgés en pilonnant la population civile  . La disparition d'un chef de parti politique pacifiste et la France en sait énormement, si nous croyons au rapport  presenté à l'assemblée par le deputé ps, Gaetan GORCE en février 2011.

C'est cette contradiction là qui nous n'arrivons pas à comprendre , toujours avec les dictateurs ( EYADEMA fils; BONGO fils ; BIYA ; DEBY) . En les protegeant , et matter toute contestation contre ces dictateurs ?

Et  voilà subitement que cette même France defend  les opprimés et les sans voix, si cette mutation est sincére durable progressive , nous la saluons et applaudissons à deux mains . Mais si ce changement est mu par un élan opportuniste et à des dessins inavoués , nous la regretons , toute fois nous restons prudents et gageons cet élan.

La position de la France de defendre le peuple libyen contre son guide dictateur 42 ans au pouvoir sans partage , comme ces présidents africains que nous venons de citer ci-haut et salutaire et humaniste.

 En tout etat de cause au sein du le FSR nous saluons  cette position et :

Condamnons la stigmatisation des africains en Libye , particuliérement les tchadiens.

Nous soutenons la lutte des insurgés contre le régime oppresseur et dictatorial de Gadhafi.

Et rendons hommage aux martyrs libyens.

Pour le FSR

Le commissaire aux droits de l'Homme

Abakar ASSILECK HALATA.