Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Libye: Trois personnes tuées dans des affrontements entre tribus rivales

Reuters, Tripoli, 13 février 2012

Un responsable de la sécurité a déclaré lundi, soulignant le problème de la sécurisation de cette région désertique et peu peuplée du sud de la Libye, qu'au moins trois personnes ont été tuées dans des affrontements entre tribus rivales, pour le contrôle du territoire à l'extrême sud du pays.

Les violences ont éclatés dimanche dans la province d'Al Kufra à l'extrême sud-est, et se sont poursuivies lundi.

Des hommes armés locaux ont affronté des combattants de l'ethnie Tibu, menés par Isa Abdel Majid, accusé par les villageois locaux de faire entrer des ressortissants du Tchad voisin afin d'investir une oasis, a déclaré Abdelbari Idriss, le responsable de sécurité, à l'agence Reuters basée à Al Kufra.

Les hommes d'Abdel Majid ont installé leur camp dans la ville de Jalu dès dimanche soir, a rajouté Idriss. Il n'a pas été possible de contacter Abdel Majid, qui, pour rappel, avait soutenu les rebelles libyens lors du soulèvement de 2011, ni d'obtenir de plus amples détails sur ces derniers affrontements. Les Tibu vivent principalement dans le nord du Tchad, mais aussi dans certaines régions du sud de la Libye, ainsi qu'au Soudan et au Niger.

Dans la province d'Al Kufra, les liens tribaux sont beaucoup plus puissants qu'ils ne le sont dans la zone méditerranéenne du pays. Une rébellion tribale avait déjà été réprimée par Mouhamar Kadhafi en 2009 avec des hélicoptères de combat. En 2011, le Soudan avait fait parvenir des armements aux rebelles locaux afin de les aider à arracher cette zone au pouvoir central.

Cette région reculée constitue également une plaque tournante pour les trafiquants qui sillonnent ces régions transfrontalières de l'Afrique subsaharienne. Il est à noter qu'Al Kufra est plus proche de la capitale soudanaise Khartoum que de Tripoli la capitale libyenne.

En Libye, le Conseil national de transition a du mal à affirmer son autorité sur cette région reculée de la Libye, car confronté aux milices locales et autre groupements tribaux, dans la bousculade pour le pouvoir et le contrôle des ressources de la région suite à la chute de Kadhafi. 

 

Traduction française réalisée par Juliette Abandkowé


                                                                                  Version en Anglais

                      Three killed in Libya tribal clashes

2012/02/13 12:58:42 PM
Tripoli - At least three people have been killed in clashes between rival tribes over control of territory in the far southeast of Libya, a security official said on Monday, highlighting the challenge of policing the country's sparsely populated desert.

Violence broke out on Sunday in the remote south-eastern province of Al Kufra and continued into Monday.

Local gunmen clashed with fighters from the Tibu ethnic group led by Isa Abdel Majid, whom the locals accuse of bringing in people from neighbouring Chad and trying to base them in a nearby oasis, Abdelbari Idriss, the security official, told Reuters from Al Kufra.

Abdel Majid's men had set up camp in the town of Jalu on Sunday night and were holding out there, Idriss said. It was not immediately possible to contact Abdel Majid, who supported the Libyan rebels during the 2011 uprising, nor to obtain further details about the clashes. The Tibu are mainly found in northern Chad but also inhabit parts of southern Libya, Sudan and Niger.

In Al Kufra, tribal ties are far more powerful than they are on the country's Mediterranean seaboard. A tribal rebellion in 2009 was suppressed only after Muammar Gaddafi sent in helicopter gunships, while in 2011, Sudan sent in weapons to help Libyan rebels wrest control of the area.

The remote region is also a hub for smugglers crisscrossing the borders of sub-Saharan Africa. Al Kufra is closer to the Sudanese capital Khartoum than it is to Tripoli.

Libya's National Transitional Council has struggled to assert its authority as rival regional militias and tribal groups jostle for power and resources following the fall of Gaddafi.

Click here to read the rest of the story...