Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

20070802kadhafinside.jpg

Communiqué n°2 du Front Toubou pour le salut de la Libye

 Aux fils du valeureux peuple libyen

A vous qui méritez la liberté, aux fils d’Omar Mokhtar qui ne s’est pas courbé

Nous, Front Toubou, vous appellons à sortir le 17 de ce mois dans la rue pour faire tomber ce régime d’indignité et d’esclavage, le régime de Kaddhafi et des corrompus, nous insistons sur une série de points à considérer dans notre marche victorieuse avec l’aide de Dieu.

Nous attendons des fils de notre peuple qu’ils ne tombent pas dans une sédition tribale que le régime corrompu de Kaddhafi tentera comme à son habitude d’allumer entre les fils de la Libye. Le but suprême de notre mobilisations est la chute du régime libyen corrompu aussi pour empêcher les agents de Kaddhafi de tenter de semer la sédition dans nos rangs, le Front Toubou affirme aux fils des tribus Toubous et des tribus Zouia ainsi qu’à toutes les tribus voisines des Toubous, que notre but est de se débarrasser de Kaddhafi et d’instaurer un état démocratique réalisant l’égalité, la justice sociale entre tous les fils de la patrie sans distinction, et nous affirmons aux fils de nos tribus qu’un Libyen ne doit pas verser le sang d’un Libyen, quelle qu’en soit la raison, et nous espérons que les fils des tribus libyennes ne seront pas attirés dans les complots mesquins ourdis par Kaddhafi, notamment venant des fils du peuple libyen travaillant dans les rangs de l’armée, de la police et de la Sûreté, et qu’ils refuseront d’exécuter des ordres de tuer les leurs. L’expérience de la police et de la Sûreté en Tunisie et en Egypte doit leur servir d’exemple car le dictateur les abandonnera comme l’ont fait Moubarak et Ben Ali. Aussi nous appelons les sages des tribus à lancer un appel aux leurs à ne pas céder aux injonctions des criminels qui prendront la fuite avec leurs fortunes volées.


Kaddhafi semble avoir perdu contenance et contrôle et avoir pris peur ces derniers jours. Il a semblé dans son discours à l’occasion du Mouled (PSL) qu’il se repasse le disque rayé des solutions don quichottesques sur la question palestinienne pour camoufler les problèmes du peuple libyen qui souffre depuis le coup d’état funeste de 1969 de toutes sortes de supplices. Des informations  nous sont parvenues qui font état de sa disposition à perpétrer de nouveaux crimes comme il l’a fait par le passé, comme d’abattre un avion civil, à l’instar de ce qu’il a déjà fait, mais ses agents craignent les réactions du peuple libyen contre un crime par les temps qui courent et ont appelé à temporiser un peu mais Kaddhafi est déterminé à exécuter ces crimes aussi nous appelons les fils de notre peuple à en finir avec l’état d’alerte, de circonspection et de prudence. Que le 17 février fasse tomber le régime du tyran. Le criminel ne supportera pas la poussée populaire et prendra la fuite.
Nous rassurons les fils du peuple libyen que l’opinion publique internationale est à nos côtés. Les révolutions de Tunisie et d’Egypte ont poussé les centres de décisions du monde à se tenir aux côtés des peuples opprimés par les dictatures et en ce qui nous concerne, le monde tout entier sera avec nous car les crimes de Kaddhafi sont connus partout.

Nous assurons les fils du peuple libyen que le Front Toubou de Salut pour la Libye et ses directions tant à l’intérieur qu’à l’étranger se préparent à affronter tous les événements qui se produiront pendant la Révolution. Nous avons pris des précautions à tous les niveaux et les surprises seront heureuses pour les fils de notre valeureux peuple et affligeantes pour Kaddhafi et ses agents lors de la révolution qui est le bien de tous les fils du peuple libyen.
Vive la révolution du peuple libyen.

Gloire à la liberté, aux êtres libres et honni soient le dictateur et ses agents

Aïssa Abdelmajid Mansour

Front Toubou pour le Salut de la Libye

(traduction ni revue ni corrigée par l’auteur de la version en arabe, LT)