Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

index-copie-9.jpeg

 

 

Lettre Ouverte

A Monsieur Samir Adam ANNOUR

Secrétaire Général du Gouvernement

 

Monsieur le Ministre, à bien des égards, vous êtes le Responsable et le supérieur hiérarchique de Monsieur le Directeur Général de l’Organe Chargé des Marchés Publics (DG/OCMP). Vous avez procéder dernièrement  à des nominations en portant à la tête de l’OCMP un certain Mahamat YOUSSOUF, votre ami de circonstance. 

 

Pourquoi, n’avez-vous pas nommé les compétences qui travaillent depuis plus de 20 ans à l’OCMP ? Pourquoi, avez-vous choisi de nommer les frères de… » qui n’ont aucune qualification, ni compétence ?

 

Réciprocité oblige, me diriez-vous ? Votre frère cadet a été nommé par ABBAS et vous devez lui rendre la monnaie ; Le frère du ministre de la Justice ? Parce que vous combattiez ensemble KEBZABO ?  Et le  commerçant au poste de Directeur des travaux. Pour vous avoir corrompu. Eh oui !!! C’est le Tchad me diriez-vous. Mais le TCHAD est une République , monsieur SAMIR ADAM ANNOUR;

 

En choisissant Mahamat YOUSSOUF et l’imposant à la tête de l’OCMP, vous avez, sans le savoir, contribuer à favoriser la corruption. Vous n’avez pas analysé le vice qui régit son comportement au quotidien. Il n’y a pas des solutions unique et d’approche pour combattre certains vices notamment la corruption. Il en a tellement pris goût que du matin au soir, il ne réfléchit qu’à cela.

 

Bien des langues semblent dire que la nomination de ce Monsieur est un pur arrangement, dans une logique dite « gagnant-gagnant ». Cela conduit à dire qu’en tant que premier acteur des marchés publics, vous êtes aussi, le premier corrompu du maillon.

 

Sinon, comment comprendre que sur vos injonctions, il entreprend de réviser le Code des Marchés Publics, pour introduire des clauses qui n’existent plus et dans aucun code au monde. Certes notre pays est caractérisé par une économie dite « pétrolière », mais cela ne suffit pas pour contribuer à détourner des revenus publics à votre profit et celui du DG/OCMP. N’oubliez pas que vous étiez en prison pour fait de corruption avérée.

 

Les cellules des marchés comment appelés « COJO » sont un acquis. Vous ne pouvez pas revenir la dessus. C’est une  aberration que de vouloir évaluer leurs performances par l’OCMP et purement les supprimer. Cela nous vous le déconseillons. 

 

En faisant un détour ce matin à l’OCMP, j’ai dû tomber du haut. 80% de l’effectif des agents de l’OCMP sont sous les arbres. Méthode Mahamat YOUSSOUF : les dossiers sont traités par des agents de confiance.

 

Un agent  explique que les dossiers sont traités directement par le DG avec la bénédiction de SAMIR. Nous recevons de fois, sans savoir d’où ça provient, 20 à 25 000 FCFAde prime de corruption.  Ainsi aucun agent ne doit bouder car cela est légal et provient de l’argent de la corruption.

 

C’est pour la première fois d’entendre ce mot « Prime de corruption », de ma vie, plus de 45 ans d’entreprenariat. Il est donc clair, que vous avez mis un stratagème fondé sur l’avidité d’acquérir une fortune personnelle, bien plus que, ce que vous ne possédez aujourd’hui. Aucun de vous n’a fait un crédit dans une Banque de la place. Mais alors, comment pouviez-vous justifier cette richesse ?

 

Sur le nombre des marchés attribués par an, plusieurs milliards de FCFA sont détournées par des individus comme vous avec la bénédiction de fournisseurs, contractant et consultant souvent complices. Tiens !!!! Qui a fourni les groupes électrogènes de vos domiciles respectifs? Une entreprise ayant pignon sur rue pour avoir obtenue une dérogation.

 

La Direction des études qui participent aux réceptions approuvent des Procès-verbaux des travaux, fournitures et services,  de prestations de qualité souvent inférieures ou non fournies. Les pots-de-vin versés à cette occasion vont directement dans les poches des directeurs de services.

 

Dans 70% des marchés attribués, les pots-de-vin  de 10% reçus sont repartis selon une clé très bien rodée à l’OCMP : 40% sont remis au Ministre SGG ; 10% au Directeur en charge du dossier et 50% au DG/OCMP qui pourra donner un peu au chef de service.  Si cette règle est bien connue des agents de l’OCMP, il n’en demeure pas moins que les initiées peuvent en fonction du moment décider autrement.

 

Dans le cas où l’OCMP doit donner une dérogation, pour régulariser un marché déjà approuvé par le Président de la république, le Dg de l’OCMP vous exigera un forfait avant que la Secrétaire n’imprime la fameuse lettre de dérogation à sa signature. Au cas où un appel de son supérieur retenti, alors on vous dira le SGG viens d’appeler et on vous suggérera de passer par le Ministre.

 

Beaucoup d’entrepreneurs Tchadiens ont compris le système et joue le jeu en augmentant de la même portion les coûts de leur offre. Alors qui paye ?? Le Contribuable Tchadien ; ayez honte de vous. Vous êtes tous deux d’Abéché, ne nous faites pas la honte. Vous ne serez demain que des « putains de la République ».

 

La corruption est certes un mal mais pour des musulmans que vous êtes, vous faites mal à la République. Alors arrêtez, sinon nous sommes là pour vous dénoncer ;

 

A bon entendeur salut !!!!

 

Yves KONGOSSA

Palais de Justice

N’Djamena