Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

023122011134036000000AFP
LE TCHAD A MANQUE AU RENDEZ VOUS ELECTRONIQUE DE L’AUTOROUTE DE L’INFORMATION : LA FIBRE OPTQIUE.
 
AIRTEL TCHAD opérateur de téléphonie mobile au Tchad se substitue au Gouvernement du Tchad pour construire sa propre infrastructure mettant ainsi fin à l’agitation de l’OTRT et du Ministère des Postes et des Technologies de l’information et de la Communication et à même temps faire foirer l’aspect développement de la fibre optique au désenclavement du Tchad que le Président a toujours prôné.
  L’opérateur mobile AIRTEL partage actuellement ses infrastructures avec tous les demandeurs publics ou privés en technologie similaire de la Fibre Optique qui est le SDH par faisceau Hertzien sur l’ensemble du territoire national en infraction des Lois de la République au vu et au su de tout.
Ainsi AIRTEL a mis en exécution son plan de prédation pour faire perdre à l’Etat Tchadien des revenus considérables et lui ôter toute la valeur ajoutée de ces services Publics.
 Pour réussir son plan AIRTEL TCHAD bénéficiant des complicités locales avait procédé au recrutement des cadres du Département comme Monsieur ABDELHAMID SENOUSSI au poste de Secrétaire Général avec un salaire de sept millions(7.000.000) de franc CFA par mois est considéré comme une récompense pour service rendu que ce dernier avait facilité des clauses favorisantes lors de la confection du cahier des charges de AIRTEL quand il était au commande des affaires.
Le cas est similaire comme depuis l’avènement du pétrole du DOBA, au financement de la Banque Mondiale du projet pétrole et  à la raffinerie de DJARAMAYE des Chinois c’est toujours les Cadres Nationaux Tchadiens qui participent au bradage de leur patrimoine au détriment des intérêts personnels et égoïstes en compromettant tout le processus de réalisation du projet ainsi ils ont assassinés tous les efforts déployés par les pouvoirs publics et le Président de la République.
Comme le secteur des Télécommunications étant porteur les prédateurs sont toujours prêts à offrir leur service pour attirer leur client.  
Nous lançons un vibrant appel afin que le gouvernement prenne toutes les dispositions nécessaires pour mettre fin à la rupture de contrat entre AIRTEL et Monsieur ABDELHAMID SENOUSSI  pour que cet agent véreux puisse servir l’Etat et par ailleurs nous demandons de même au retrait de la licence à AIRTEL TCHAD.
Il est indispensable et il est aussi temps que les hautes autorités se débarrassent de l’emprise de notre secteur de velléités d’un chef de département en fin de carrière et des enfants semi lettrés afin de le conduire vers un avenir radieux.
                                                                                
          Copie :   
-          PRIMATURE
-          Ministère de l’Assainissement Public
 
 
Les Cadres du Ministère des Postes et des Technologies de l’Information et de la Communication.