Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                                                                                                           

 

                                                                          Dakar le, 20 février 2013

                                     Lettre Ouverte adressée au Ministre des Postes,

                                Télécommunications Et des Nouvelles Technologies.

 Par Alix Johann KOYANGOZO,

Ingénieur de Conception

Relance des secteurs Postes, Télécommunications et TICs : un passage obligatoire pour le développement de la République Centrafricaine

Monsieur le Ministre,

Je me réjouis de votre nomination comme tous les intellectuels Centrafricains formés dans le domaine auquel vous êtes appelés dans le nouveau gouvernement d’Union National de diriger et le seul à connaitre les missions à accomplir au sein de ce département du moins.

Toute fois, les enjeux à l’heure actuelle des Tics sont énormes. C’est pourquoi les intellectuels Centrafricains formés dans ce domaine suivent de prés depuis toujours ce qui se passe véritablement.

Monsieur le Ministre, ce secteur constitue à l’heure actuelle le poumon économique de nombreux pays en voies de développements.

Et pourtant, nous nous rendons compte que bien au contraire, c’est au sein de ce département que les choses n’avancent réellement pas.

Monsieur le Ministre, vous diriez en vous certainement que n’est-ce pas par manque de cadres qualifiés ? Cette question aussi abrupte quelle soit et loin d’un débriefing, reste entièrement non approfondie voir traitée d’une manière partielle.

Votre ministère à besoin des cadres qualifiés et compétitifs  pour répondre aux enjeux et aux missions qui pourraient booster notre pays d’aller de l’avant  et permettre aussi à la population des régions éloignées de se communiquer grâce aux réseaux mobiles. Ainsi, en passant par le secteur postal où celui-ci n’est pratiquement fonctionnel que sur Bangui. Monsieur le Ministre, je vous signale que ce département, pour nous intellectuels et cadres dans ce domaine, se paralyse davantage et sans cesse.

Permettez-moi, Monsieur le Ministre, de vous Proposer quelles que recommandations très pratiques en dehors de votre cahier de charge que vous souhaiteriez entreprendre.

Proposition de Relance du secteur des Postes, Télécommunication et des Tics au plan National

-        La privatisation à partie de la société nationale SOCATEL afin de la rendre plus efficace, performante et dynamique.

-        La Réforme du secteur Postale au niveau national pour répondre aux exigences Internationales

-        Mise en place des stratégies d’encadrements pour faciliter une concurrence loyale entre les opérateurs de téléphonies.

-        Reformer l’Agence de Régulation des Télécommunications en Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes.

-        La réduction des taxes sur le matériel Informatiques et numérique importés.

Ainsi, cette réforme permettrait à ce secteur avec des nouvelles attributions telles que, de nouvelles missions dans le Secteur postale et de prendre les décisions indispensables à l’amélioration du Secteur ainsi qu’à son évolution.

-        Renforcer le Ministère d’Inspecteurs Généraux  (deux (02) au Maximum selon chaque Secteurs) :

ü  L’un, aux  Postes

ü  L’autre, aux Télécommunications et Nouvelles Technologies

  Rôle : Suivis des travaux  dans chaque secteurs jusqu’au niveau des cadres. Ceci permettra d’améliorer la productivité au niveau de chaque département et d’analyser les objectifs initiaux fixés.

-        Renforcer le Ministère avec de cadres compétents formés dans le domaine.

-        Mise en place d’une commission scientifique chargée d’aider les jeunes entrepreneurs centrafricains évoluant dans ce domaine, afin de promouvoir l’utilisation et l’importance des Tics

-        Création des centres Universitaires de Recherche, de partenariats de formations, des Laboratoires spécialisés en :

ü  Systèmes de Sécurités de l’information

ü Télédétection et les SIG

Objectifs : Favoriser les Recherches et les échanges Scientifiques  en République Centrafricaine, la formation des futurs cadres, faciliter l’insertion et le retour rapide des intellectuels centrafricains de la diaspora.

Espérons que cela pourrait vous servir en dehors de votre projet pour ce département qui demande aujourd’hui votre expertise, car il est temps que les choses aillent de l’avant de manière concrète et en toute responsabilité.

En vous réitérant la haute estime que je tiens à votre personne,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma considération distinguée.

Ampliation

Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique.