Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dans votre livraison hebdomadaire n° 2702, vous avez critiqué sans ménagement la conduite du Président français au sommet de la Francophonie à Kinshasa ; c’est une grande surprise pour beaucoup d’africains car vous avez voulu être plus négrophile que les nègres eux-mêmes et vous voulez une chose et son contraire et vous avez fait une confusion.

1.      Votre négrophilie excessive est évidente parce que vous n’avez pas tenu compte du Congo « officiel » (Ministres, parlementaires, sénateurs, hauts cadres présents dans la salle) ; or le Congo « réel » , le peuple Congolais a certainement applaudi unanimement ; car le Congo est un « scandale géologique » ; un territoire immense, une terre fertile, de l’eau partout, des ressources minérales énormes mais le peuple est dans la misère ; faites faire des enquêtes, des sondages ; vous pouvez aussi vérifier  autrement ; en matière de IDH, le Congo est 187e sur 187 pays (Jeune Afrique), en matière de gouvernance, il est 50e sur 53 pays africains en 2011 (Mo Ibrahim) ;  il est 176e sur 182 pays en matière de compétitivité (Doing Business), espérance de vie 48,4 ans (Jeune Afrique).

2.      Contradiction : la Francafrique, plaie de l’Afrique francophone depuis les indépendances est vilipendée partout et par tout le monde ; voilà que le Président français proclame la mort de cette hydre et décide de le prouver par les actes concrets et vous poussez des cris d’orfraies alors que les africains les plus conscients ont poussé un ouf de soulagement.

 

3.      La confusion : les chefs d’ Etat sont pour la plupart les membres d’un syndicat qui se soutiennent mutuellement ; il s’agit de leur survie ; tous les chefs d’ Etat d’Afrique sont à la tête de pays riches mais des peuples pauvres voire misérables ; il n y a jamais eu d’alternance ; il faut noter que  François Hollande ne tiendra pas le même langage au Cap-Vert, Ghana, Botswana, Ile Maurice ou Seychelles.

Pour conclure, ayez du respect pour vos lecteurs sinon beaucoup parmi eux  (comme moi lecteur depuis 1968) ne vous liront plus ; mais je sais aussi que la presse ne vit pas  que de la vente mais à d’autres sources de revenus… Je sais par ailleurs que rarement  vous publiez les lettres qui vous critiquent, vous paraissant malveillantes. 

 

mhtabdoulay@yahoo.fr