Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Nous avons suivi avec beaucoup d’intérêts, ce dimanche 24 mars 2013, les événements intervenus en République Centrafricaine et nous nous réjouissons du changement qui en est résulté. Ce changement permettra au peuple Centrafricain victime de la dictature à l’image du peuple tchadien, de préserver l’unité et la cohésion nationales afin d’ouvrir une nouvelle ère de liberté, de justice et de démocratie.

Le général François Bozizé Chef de l’Etat Centrafricain vient d’être défait. Il s’agit du coup d’envoi de ce printemps africain que nos frères Centrafricains ont inauguré. Cette deuxième vague du débarras des Africains de leur bourreau confirme si besoin est, que toutes les dictatures en Afrique sont des châteaux de cartes.

Au nom du Groupe de Réflexion de l’opposition tchadienne établie en République Arabe d’Egypte, nous rendons un hommage appuyé à ces frères pionniers de la liberté au sein de la Seleka. Nous tenons surtout à saluer leur habileté qui leur a permis de déjouer la vigilance de leur adversaire et ses alliés qui, dans la foulée de leur arrogance ont marqué une ligne dite rouge qui ne devrait pas être franchie par les rebelles sous quel que prétexte que ce soit.

Nous n’oublions pas par ailleurs, à saluer le courage du peuple centrafricain qui a su faire preuve de patience face à l’adversité du régime soumis de Monsieur François Bozizé et ses protecteurs venant directement de Ndjamena et qui se comportent en terrain conquis.

Nous présentons à travers les intrépides combattants de la Seleka nos sincères félicitations à nos frères de la RCA et tenons par la même occasion à leur dire que leur victoire a un goût d’inachevé. Car, les racines du mal qui a atteint la RCA se trouvent bel et bien au Tchad. Que nos frères en RCA se rassurent, celles-ci seront extirpées à leur tour.

Tous les démocrates africains sont appelés à remarquer que toutes les dictatures en Afrique sont comparables à un fruit mûr ; il suffit de secouer l’arbre pour que le fruit tombe. La démonstration la plus éloquente venait d’être faite par nos frères centrafricains.

Vive la solidarité des démocrates africains prélude à une Afrique libre, décomplexée et affranchie de toute entrave. Une Afrique où la démocratie et le respect des droits humains ne seraient pas un vain mot mais une réalité palpable. Une Afrique véritablement engagée dans la voie du développement et du bien être de ses populations.

Fait au Caire le 25 Mars 2013.                                                          Pour le Groupe                                                        

  L’Animateur

Monsieur Adoum Hassan Issa