Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Ce que je pense de la révolution…

Je ne suis pas un habitué de la presse mais depuis  les événements douloureuses qui frappent l’Afrique (Tunisie Cote d’ivoire, Egypte …), je suis les infos de bout en bout.

Je me permets de saluer tout d’abords le courage des journalistes  qui mettent en danger leur vie pour porter à la connaissance du monde tous les crimes de  ces Présidents Africains.

Je pense au Tchad mon pays où, les droits à la liberté d’expression n’ont jamais existés ; car nous nous souvenons biens de ces pauvres hommes qui ont  perdu leur vie en voulant exprimer haut, leur souffrance, la souffrance du peuple Tchadien.

Je dis à tous les braves hommes engagés pour un Tchad radieux ou les hommes sont égaux quels que soit leur ethnie, race, religion ; que un meilleur demain est certain pour le Tchad.

Lorsque les peuples de la corne de l’Afrique se sont soulevés contre les dictateurs  voleurs, beaucoup de citoyens Tchadien se sont questionnés sur le sort du Tchad.

Que va-t-il se passé ? Deby, le Dictateur  continuera à nous faire souffrir au détriment de son clan ?

Je ne sais combien, nous sommes chers compatriotes à nous poser cette question ? Une chose est sure, la question à effleurer l’esprit de plus d’un Tchadien  pendant cette explosion de révolte.

Je sais qu’au Tchad, ce genre de question ne peut pas trop longtemps rester dans la tête, car la condition est telle que, on est dans une lutte perpétuelle pour la survie. Que vais-je faire pour me nourrir, nourrir mes enfants aujourd’hui etc.

Moi, je me suis accordé un temps à méditer à la question de la révolte au Tchad et c’est ainsi  je voudrais partager avec vous ici mon  analyse qui  démontre malheureusement  que les Tchadiens ne sont pas prêt pour une révolution de cette taille. Une révolution pacifique qui aboutie au renversement d’un régime  dictatorial entier…NON il ne faut pas rêver. Je m’explique.

1-Analphabétisme versus manque d’accès à l’information.

On n’a pas besoin d’une étude approfondie pour savoir qu’une bonne partie de la population tchadienne est Analphabète. Aujourd’hui sur 10 enfants scolarisés, rare 2/10 réussissent à atteindre le niveau supérieur, c’est-à-dire Bac+.

Pourquoi : les infrastructures d’éducation  sont rares ; à N’djamena la capital, il existait tout au plus trois lycées en tout. A l’époque (1998 à 2002) je quittais le quartier Atrone pour venir au lycée Félix Eboué, 8 kilomètres x 2/jour. Dieu merci, j’ai réussi et je m’ensors bien aujourd’hui.

Dans la mémé époque, il existait que le lycée Adoum Ndalla de Moundou pour toute la ville. Je n’ai pas besoin d’aller encore loin car vous savez déjà.

En ce qui concerne l’accès à l’information, la RNT avec ses antenne relais  installées dans les provinces  ont toujours été des chaine d’Etat, un bon outil pour les différents Président qui se sont succédés de diffamer et de donner les infos mensongères. Aujourd’hui, rien ne nous intéresse sur cette station à part la page nécrologique.

La  TVT quand à elle, reste  entièrement la propriété de Deby et son parti MPS, tous ces voleurs y apparaissent justes pour se moquer du Peuple souffrant.  Deby a fait ceci construit ceci , cela, on se rappelle de la veille des élections présidentielles.

Qu’ya t-il à apprendre dans tout ca ?

Internet ;  les points internet(Cyber) n’existe quasiment pas au Tchad ; à Ndjamena la capital, il existe  trois points internet ou l’accès coute 1500 à 2000 FCFA/ heure de connexion, de quoi à se nourrir pour la journée. Dite moi si je me trompe ! Quand au débit de connexion, n’en parlons pas chers amis !

Je me souviens de la fois ou  j’étais dans un de ces Cyber (SAO NET), j’ai payé 1500 CFA  juste pour avoir ouvert la page Google. 1h passée oui vrai de vrai ! Tellement le débit est faible.

Toutes les révolutions pacifiques dans le monde ont réussi grâce à ces hommes instruits, l’accès aux moyens de  communication ; le  Tchad se trouve malheureusement en retard à ce niveau.

2-Le manque de cohésion nationale

Le peuple Tchadien à toujours été un peuple manipulable. Nordiste- Sudiste Sara-Doum- Kirdi ; que sais-je encore. Les parents, les pasteurs, les imams etc.… ont leur part de responsabilité dans cette histoire. Cette situation à laissé des failles au politiciens de bien profiter sur  nous.

Aujourd’hui, on arme une ethnie contre une autre ethnie et les tueries ne s’arrêtent jamais. On privilégie un clan en faisant des bonnes offrandes de poste juteux  aux détriments de la frange population qui mord la poussière tous les jours pour se nourrir la pense.

J’ai assisté à des actes de haine de dernier degré entre les personnes de même famille : Pour un pauvre billet de 5000 F deux sœurs se sont tuées….

Une peuple divisé, ne pourras jamais lutter pour une cause commune. On se souvient que la révolte de la Tunisie à  été déclenchée par un Jeune marchant ambulant qui s’était brulé vif sous le regard des tunisiens. Tous les Tunisiens ont été touchés de suite par le geste du jeune et se sont déversés dans les rues pour demander changement.

Au Tchad des actes pareils  ou l’équivalent y’en à  tous les jours, mais on s’en moque …on dira que t’as fumé la drogue ou que t’as trop bu pour faire un truc pareil et c’est tout….

3-La chape de plomb du régime.

Le régime qui tient le pays ne connais ni la valeur de la vie humaine, donc les droits de l’homme oublions le.

La police, la gendarmerie, toute la force de défense appartient au clan puisque c’est eux qui tiennent les bâtons de commandement. De plus, l’armée du Tchad est devenue une débouchée pour des gens ratés, tout ceux qui ont ratés leur éducation / instruction  trouvent comme seul issue de rentrer dans l’armée.

Quand, on se trouve à  coté d’un policier on est plus en insécurité que si on était à coté d’un criminelle avéré. Lorsqu’un  X envoie la police chez un Y, le dernier Y est in facto coupable déjà, ainsi on vient t’arrêter avec des coups de matraque ou des coups de crosse. Est-ce que le mandat d’arrêt existe chez nous au Tchad ? Ou bien y’a personne qui connait écrire ce genre de document ?

La Technique de gouvernance du Tchad de Deby  repose sur un système  inhumain qui consiste à réduire le peuple à l’extrême pauvreté,  de sorte que les besoins primaires comme se nourrir, se soigner, se loger  restent des crises quotidiennes pour les reste de population excepté  son clan  itno Deby qui organise des mariages à + 40 million de francs.( sans la valeur des lingots d’or offerts en cadeaux à la famille de la mariée).

Cette pauvreté contraint donc les gens ; même les supposés Opposant à se courber aux pieds du Président et son clan pour ramasser les miettes  qu’ils laissent expressément échappées.

Aujourd’hui je ne crois pas à l’opposition politique en place. En qui croit-on présentement en parlant de l’opposition???

Tous les pays qui ont connus la révolte, avait une armée professionnelle, des gens qui ont étudiés et qui ont eu le mérite avant d’être admis dans le domaine. Je sais que dans tout corps militaire, il y’a ce qu’on appelle : passer sous drapeaux, et lorsqu’on passe sous ce drapeaux ont prête serment en promettant de protéger la vie de son peuple. Ceci existe  t-il au Tchad ?

Un militaire, ne s’engage pas pour gagner de l’argent, NON ! Un militaire s’engage pour protéger son peuple et le peuple le récompense.

Le triste 2  Février 2008, on s’en souvient. Lorsque les rebelle étaient entrés par le coté Est de la ville (Gassi, Atrone) ils ont dit à la population de ne pas avoir peur et ils se sont arrêtés même serrer les mains des gens pour les rassurés. Et sur tout le chemin les gens les avaient poussé des youyous, et les avaient offerts de bières. Pourquoi ? Parce qu’ils ont dit qu’ils venaient pour libérer ce peuple et qu’ils ne doivent pas avoir peur. Après ca, le Président que la France a sauvé sort de sa cachette avec une haine contre la population  de  ces quartiers.

Voila pourquoi, je crois que les Tchadiens ne sont  pas prêt pour une telle révolte.

Je souhaite vivement que mon opinion ici soit publiée  à la masse de la population Tchadienne pour ouvrir des pistes de réflexion sur notre sort à nous les Tchadiens.

Je suis enfin totalement ouvert à des critiques ou à des compléments d’information s’il se trouve que mon analyse  n’est pas juste.

 

ELCHEZY