Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

debytchad-copie-1

 

L’histoire des différents régimes politiques du Tchad est marquée par quelques moments de trouble créer par l’homme d’Etat. Le régime de Deby a aussi ces spécificités, sa stratégie et son système politique. Le plus souvent Deby est taxé de Machiavélique, pour ceux qui connaissent il est plus que Machiavélique. Depuis son accession à la magistrature suprême, Deby est aidé par certains de ses hommes de confidence mais aussi et surtout par ses soldats loyalistes. Selon la stratégie de Deby, il faut éliminer à tout prix les vieux compagnons de lutte. Deby a commencé prendre gout d’éliminer ses compagnons de lutte dans son parti Etat (MPS) mais aussi sur certains hommes politiques influents. Un petit rappel, aux disparitions douteuses et non élucidées de quelques grandes figures politiques sous Deby : Abbas Kotty, Bichara Digui, Joseph Behidi, Maldom Bada Abbas, Becher Moussa, Ibni Oumar Mahamat Saleh……    

 Ensuite, cette fameuse stratégie d’élimination systématique des têtes est retombée sur ses généraux. En guise d’exemples : Moussa Sougoui, Youssouf Boye, Daoud Soumaine, Kerim Nassour, Allatchi Tchirei, Abakar Youssouf Mahamat Itno, Bahar Sinine etc. Tous ces hommes loyalistes et intègres sont morts dans des situations non élucidées. Selon  les pauvres parents, ces valeureux fils du Tchad sont tombés dans les champs de bataille pour service commandé, alors qu’ils ont été éliminés d’une manière ou d’une autre par Deby lui même. Beaucoup d’autres, dangereux aux yeux de Deby, ont réussi à échapper à ses stratégies macabres grâce à la volonté divine.  Depuis la fin des hostilités des rebellions de l’Est, Deby n’est jamais à l’aise et il cherche coute que coute à éliminer certains de ces officiers de l’ANT. Bien que la guerre n’existe pas mais il se force toujours à créer des situations douteuses et extrêmement complexes aux yeux du citoyen lambda. Les multiples situations de coup d’Etat et autres pièges créer de toutes pièces par Deby ce dernier temps en sont des parfaites illustrations. Dorénavant, Deby se méfie de ces parents Zakawa et Gourane, car ces derniers connaissent Deby quiconque. Depuis ces deux (2) dernières années, l’évolution d’un groupe d’officiers zakawa inquiète Deby énormément. C’est un groupe purement homogène et constitué de quelques officiers généraux : Tahir Erda, Abakar Abdelkerim Daoud, Abdrahim Bahr, Hamada Youssouf, Abdou Idriss, Djouma Youssouf, Ismael Hour, Ousmane Bahr, Souleymane Abakar………….la liste est longue. Tous ces officiers généraux cités plus haut, Deby les a utilisés dans tous les théâtres des opérations. En tant de guerre Deby les utilises comme des robots et en tant de paix il les jette comme des chaussettes usées. A quand une prise de conscience ? Rien d’étonnant à ces stratégies lugubres à la débyenne.      

 

Ces officiers sont sur la liste rouge du despote et certains viennent d’être rétrogradés, une sanction à la débyenne, chose naturelle avec ce despote avéré. Raisons invoquées, ces hommes sont populaires, intègres et courageux donc vaut mieux les obstrués avant qu’ils ne soient encombrant pour lui et ses fils. La stratégie de Deby a un double sens ; d’abord diviser ces généraux entre eux (principe de diviser pour mieux régner cher à Deby), chose très bien réussi par ce dernier. Ensuite ternir leurs images dans des situations fictives et les mettre dans des pièges tendus (principe du lion et du renard de Nicolas Machiavel).  Enfin, Deby distribue sans se soucier des promotions à ses fils et frères tous des alcooliques et irresponsables: Zakaria I. Deby (Dircab Civ/PR), Nassour I. Deby (CEMP/PR), Daoussa Idriss Deby (DG. Grands travaux/PR), Mahamat I. Deby (Com Groupe/PR), Saley Deby (DG/Douanes), Omar Deby (DG/MB).  Sans oublier la large famille Hinda qui se taille les autres postes stratégiques. Par contre ses enfants et frères qui les bombardent des promotions non mérités ne sont visibles qu’en tant de paix. Durant les durs moments qu’à connu le Tchad, ses alcooliques fils et frères du despote séjournaient à l’étranger dans des grands hôtels. Alors que ces officiers généraux ont servi la cause tchadienne avec dévouement et honneur. On peut être induit en erreur une ou deux fois mais pas indéfiniment. Ayons un esprit créatif et changeons de cap. La stratégie machiavélique de Deby se résume en deux (2) points : écarter ou éliminer tous ces généraux néfastes à ses yeux mais aussi responsabilisé ses enfants et se confier à eux, puisqu’ils ont déjà grandi. Deby sera-t-il à l’abri et assuré ? Et jusqu’à quand ?     

       

Y.M