Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les non-dit du système de santé au Tchad.

Le chef de l'Etat Idriss Deby, vus les indicateurs de santé désastreux, a décidé de réunir tous les ONG et responsables nationaux chaque 24 du mois. Au début des vérités ont été dites. Mais depuis les dernières réunions dont la huitième mensuelle a eu lieu le mois dernier, le Ministre de la santé actuel, Dr Nahor Ngaourang, rapporte de fausses données au Chef de l'Etat pour se disculper de la situation désastreuse du système de santé.
Par exemple la prévalence de la polio aurait diminuée selon le staff du ministre, ce qui est archifaux car un seul cas de polio est une alerte rouge selon l'OMS car un seul cas peut etre assimilé à un danger permanent pour le reste des enfants. Au Tchad, il y a eu en 2012 8 cas de polio dans le Lac-Tchad et 5 cas dans le 8e arrondissement de N'Djamena. Ce qui est extrêmement grave pour toute la sous-région.
Par ailleurs les campagnes de vaccinations attisent les appétits des gouverneurs, des préfets, du PM ainsi que de tous les petits responsables du service de Vaccination. Les micro-plans de répartition de ressources financières sont violés et l'argent atterrit dans les poches de locataires de véhicules, de superviseurs sans connaissance. Ainsi le lac-Tchad et d'autres régions sahariennes échappent aux campagnes de vaccination. Certaines îles du lactchad n'ont jàmais été visitées et constituent des nids d'epandage du terrible virus paralysant de polio.
Dr Nahor, une fois devant le PR, perd sa superbe et son verbe. Il lâche de contrevérités et de mensonges. Par exemple, la grève paralyse réellement les hôpitaux mais lui et son mentor le PM traficotent la réalité et se montrent maitres de la situation qui leur échappe pourtant complètement. Les dernières nominations dans les hôpitaux est une bêtise aberrante et très certainement nos hôpitaux s'affubleront de plus bel de leur blason de mouroirs.
Autre attitude du ministre Nahor: il s'entoure de rapaces ouest-africains et ainsi son conseiller est un béninois. Le conseiller de PNLS est un franco-sénégalais. Ces deux personnalités sont maitres dans l'art d'organiser des séminaires, des forums et de réunions qui n'ont aucun impact sur l'avenir sanitaire de la population tchadienne. Au contraire ces retrouvailles bien arrosées sont des gouffres qui engloutissent des sommes faramineuses d'argent. Seuls ces conseillers, escrocs connus, qui tirent leur épingle du jeu de dupes. Au delà de leurs pratiques de subtilisation des sous du Tresor public pour ces forums bidons, ces conseillers ouest-africains touchent de salaires énormes. Finalement Dr Nahor se comporte comme un apatride à la tête d'une mafia étrangère. Un complexe d'infériorité l'anime devant ces délinquants qui n'ont jamais su améliorer le système de santé de leurs propres pays.

 

Source: expert en santé préventive