Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les ex-rebelles trahissent les ambitions de Abdelkerim S. Terio au quartier.

 

TERIO-TERIYO-DE-MAK-------14-03-2012-01-33-11.JPG

La formation surprise du gouvernement de Nadingar II a non seulement créé une surprise généralisée au public tchadien mais surtout ce nouveau gouvernement a favorisé la promotion des nullards, des corrompus et des faux ambitieux. De son poste de Chef bureau de Piste et Bureau d’information aéronautique de l’aéroport de N’Djamena, Abdelkerim Terio, un gamin (moins de 30 ans) est directement promu Ministre de l’Aviation Civile, un ministère né du cendre du tout puissant département des Infrastructures et des Transports, dirigé à son temps par le super ministre Adoum Younousmi. L’actuel ministre de l’Aviation civile n’est tout simplement qu’un bambin détenteur des diplômes falsifiés, sans expérience administrative, ni charisme et surtout pas du tout ministrable.  

En fait, Abdelkerim S. Terio, connu du milieu zakawa comme un fervent rebelle du présent régime, il était un parfait adhérant local des factions rebelles (SCUD et RFC). Actuellement, les membres de ces factions sont tous ralliés (ex-rebelles) et vivent la plus part à N’djamena. La majorité de ses anciens amis lui rendent clandestinement visite. L’un nous détaille la scène  de la première rencontre : <<Au cours d’une causerie, le Ministre a ouvert un sujet politique important et l’un de nous lui propose le soutien de tous les ralliés Bideyattes. Très content, il s’est levé lui-même pour nous servir les sucreries. A la fin  de la rencontre, il a appelé son garde du corps et lui demanda d’amener les deux téléphones dans son sac. Il désigne un d’entre-nous comme coordinateur sur ce sujet en lui donnant un téléphone et nous dit ceci : ``ce sont des numéros qu’on prend dans la rue et que personne ne peut nous écouter si on n’appelle pas partout``…. Le ministre nous a donné beaucoup des consignes confidentielles pour nos prochaines rencontres mais surtout la sensibilisation des autres ex-rebelles au cas où le vieux président craque avant la fin de son mandat il sera le dauphin, puisqu’il représente toute la communauté zakawa- bideyatte. >>  

Téléphone satellitaire (thuraya) en main, Abdelkerim a été notre guide favori et notre financier en crédits Thuraya pendant notre vie au maquis et surtout pendant notre dernière attaque de la capitale (02 février 2008)jusqu’à notre échec de Am-Dam, disent d’autres ex-rebelles. <<A la prochaine réunion, nous étions 15 dans son salon et tard la nuit, un petit comité de 4 personnes est créé et 5 téléphones avec nouveaux numéros distribués dont un au Ministre et les 4 aux membres du comité. Consigne : changer chaque semaine les phones du comité pour éviter toutes écoutes d’ANS. >> Les mêmes sources indiquent que la troisième réunion concerne une discussion autour des radiés, des démobilisés, des retraités et autres mecontents dans l’armée. L’ordre du jour est : Comment les récupérés et les utilisés dans le comité ? Des sources très confidentielles des ex-rebelles disent que le Ministre a déjà dépensé environ 200 000 000 FCFA juste pour recueillir les ex-rebelles. Notre source nous confirme que : << dans la 3e réunion, le Ministre a remis un sac de 120 000 000 FCFA cash au comité et nous confia, ce type(Deby) n’a pas de confiance et comme il est ``fatigué et malade`` selon son neveu Abass, d’ailleurs ça se voit, il faut qu’on en profite et sachez que je suis votre ministre et votre futur PR. Alors, sensibilisez autant d’amis et parents avec cette somme et je vous en donnerai une autre dans la prochaine réunion, il est clair que les ex-rebelles sont abandonnés et même toute l’armée est mecontente, donc, c’est une occasion de les récupérés et les utilisés comme chairs à canon au moment venu, c’est maintenant ou jamais…... conclut-il le ministre >> 

<<Le Ministre veut aller très vite au besoin mais nous (ex-rebelles), vu notre expérience passée dans le maquis et la souffrance vécue, nous ne sommes pas très chauds dans un notre aventure incertain. D’ailleurs, certains d’entre-nous ont déjà commencé à construire des maisons, acheter des véhicules et installer leurs familles avec l’argent de notre ministre avant toute action >>. Nous raconte un autre ex-rebelle qui n’est pas satisfait du partage de 120 000 000 FCFA par le comité. C’est au Tchad seul qu’on peut garder plus de 100 millions à la maison, dans ce cas les fonctionnaires du dit Ministère surtout ceux de l’ADAC et autres directions avaient raisons de parler du déchargement des sacs d’argent nocturnes au domicile du ministron. A suivre…   

  

Mahamat Saleh

Analyste Indépendant

Membre du GIIT