Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

makblog1 0742

Les 3 bourricots du Gouvernement Nadingar II!

Certes le gouvernement actuel d'Emmanuel Nadingar regorge de nombreux personnages médiocres devenus ministres par un balbutiement de l'histoire gouvernementale mais nous voulons bien distribuer les palmes de la nullité en terme de compétences aux 3 plus indignes de nos ministrons.

- le 1er bourricot des 3 bourricots:

Youssouf Hamat Moussa, Secretaire a la santé: un homme nul des nuls, ne pouvant faire convenablement une simple lecture d'une page. Il baragouine et tergiverse comme un écolier du premier jour de l'école. L'homme aux grosses lèvres, un vrai abruti, venu dans le gouvernement au nom des Tamas avec la bénédiction de la fameuse géopolitique, est un intrus de ce gouvernement tant ses compétences rasent le ras-du-sol. Il rampe d'insuffisance comme un waral morbide de son tama-land natal.
Ses sorties médiatiques sont les plus lamentables de la planète: un jour, en tournée dans la bourgade de Bagassoulah pour la vaccination contre la polio, il ricana: " le président de la République fait de la polio son cheval de bataille..."! Faire du virus de la polio un cheval? Que le président Deby est fort pour pouvoir chevaucher un si petit animalcule comme cheval. Deby perché sur le dos d'un virus, chose impossible car comment un homme peut cornaqué de l'infiniment petit? Il aurait dû dire "fait de la lutte contre la polio son cheval de..." et on aura compris mais l'abruti fit monter son chef sur la polio pour le disséminer au sein de la population en galopant sa polio à travers forets et steppes, du nord au Sud.
Une autre fois, Youssouf Hamat Moussa, ayant visité un gros-porteur renversé à Biltine et faisant des morts, le cancre Youssouf, donnant ses impressions a la télé, déclama: " vrament j'achui decholé..."! Quelle prononciation de cancre et pourquoi se désole cet âne du gouvernement? Sait-il à quel moment l'on se désole? Dans sa cabosse d'ane bipède, que signifie le mot "désolé"?
La troisième déception: lors de mise des plants sous terres par les conférenciers du congrés pharmaceutique, notre mouton en costume n'arrive pas à lever son visage de la feuille qu'il lit laborieusement. Il était la risée des étrangers venus à la conference.
Je vous epargne des autres incultures de l'homme mais je lui concède la note médiocre de 1/20 pour sa nullité.

Le 2e Bourricot des bourricots

Haikal Zakaria Ben Djibrine, ministron de la jeunesse et du sport, chef de la comédie sportive au Tchad et de la jeunesse ivrogne de bar Galaxy ou 5kilos. Il est le fanfaron total, le cancre idéal pour jouer les cirques en donnant un maillot N10 au PR ou en piaillant à la télétchad des discours ennuyants dignes d'un falsificateur de diplômes. Alkanto pour les intimes ou nom d'artiste, le gérant de la bergerie caméline des pourtours de N'Djamena est lui aussi un ovni de la politique du ventre et un fanfaron de l'activité ministérielle. Regard perfide, gestes hasardeux et précipités, il est l'incarnation sur deux pieds de la médiocrité.
Il est ridicule et on le note avec 1,5/20, doublement échoué comme son prédécesseur.

3e bourricot des bourricots

Ignorant qui prend prétentieusement les airs d'instruit, pigiste formé sur le tard comme journaliste, il se démarqua aux yeux du PR quand il lui posa une question embarrassante lors d'une entrevue avec la presse! Il s'agit d'un autre lippu, Hassan Sylla Ben Bakary, ancien joueur de theatre lui aussi au lycée Liberté, un pingouin sur béquilles, qui, comme tartuffe, aime jargonner et rouler les "r" pour bluffer et se montrer savant. Regard chafouin d'un vrai cancre qui confond compétence et griottisme, zèle et labeur, droiture et mensonge. Il chie dans le plat qu'il mange et pisse dans sa propre tasse de thé pour plaire en s'en prenant à ses confrères, les journalistes qu'il cherche à les museler. D'aucuns disent qu'il a son cinquième membre ou phallus trop développé et aime donc l'essayer partout et chez toute femme facile. Dans son ministere, seul la promotion sexuellement transmissible est la routine. Sans être intellectuel libre, il ose préfacer un livre de griottisme et vient bramer comme un chevreuil atteint de l'encéphalopathie spongiforme. Oh, le cancre qui se prend pour un érudit dans un pays parsemé de desert intellectuel et de misère comportementale.
Hassan Sylla, le cancrelat de la médiocratie, qui veut chanter les louanges plus haut que ses cordes vocales, trimera pour longtemps pour avoir une once de dignité aux yeux de ses confrères qui se moquent de sa morgue. Morveux au cou grassouillet, il va beugler pour justifier l'injustifiable contre les syndicats et annonce la traque des grévistes. Il a prévu de suspendre les salaires de ceux qui observeront encore la grève et a promu de pointer les fonctionnaires. Cela à la sortie du conseil de ministres du jeudi dernier. Curieux porte-parole de la Nadingarerie nationale.
Ce mouton de la communication mérite 2/20 aux yeux de l'opinion nationale qui le surveille.
Nous décrirons d'autres bourricots ultérieurement et bonne lecture et commentaires!

Correspondant particulier
Fort-Archambault, Tchad