Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

macky-111.jpg

C’est comme si le Tchad et le Sénégal étaient devenus un seul Etat souverain avec comme Président de la République le dictateur Idriss Déby élu « démocratiquement » sans urnes ni isoloirs… pendant 23 ans. Et, pour satisfaire sa rancune et réussir ses sales besognes, il nomme Macky Sall au poste de premier Ministre. Eh bien, les actes suspects qui s’enchainent à Dakar, avec la complicité de Ndjiaména, depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir, laissent croire que le Sénégal est maintenant sous la tutelle du dictateur de Ndjiaména. Car, tout ce que le président Déby veut, Macky son premier ministre l’exécute. Comme on le dit chez nous : Le premier Ministre Macky donne corps à la "vision" du Chef de l’Etat Idriss Déby.

Sur le programme de Gouvernement du Président Déby, est inscrite la liquidation de l’ancien président Hissein Habré. Décidémment, ce que Diouf et Wade avaient refusé de faire pour « venger » Déby contre Hissein, Macky semble décidé à le faire sans état d’âme.

Juger Hissein : Macky Sall qui a accepté les pétrodollars de Déby a engagé la bataille pour envoyer le président Habré en prison. Violant ainsi son droit d’asile. Ils ont mis en place leurs Chambres africaines extraordinaires très controversées et contestées par tous les hommes de Droit. Des chambres financées par l’un des plus grands dictateurs du continent africain.

Financement du procès : Déjà, le président Tchadien a débloqué 2 milliards de FCFA pour faire humilier le président Habré en terre sénégalaise. Et dans ce vaste complot, dont l’initiateur principal Khaddafi a fini ses jours de manière atroce, comme d’autres d’ailleurs, c’est Macky Sall qui, cette fois-ci, jouera le rôle capital.

Déby définit les champs de poursuite contre Habré : Pour la première fois, un ancien Chef d’Etat est poursuivi par son ennemi numéro1 qui est appelé à définir les champs de poursuite. Ce procès du président Habré est financé, piloté par Déby qui a déjà décliné sa feuille de route dans ce dossier. Le Sénégal ne fera qu’appliquer la volonté du président Déby comme le dit l’adage : « Qui paie commande ». Déby a payé pour qu’Habré soit condamné.

Accords : Le Sénégal et le Tchad ont signé des accords dans le cadre du procès Habré. Ces accords permettent aux juges de se rendre au Tchad pour enquêter sur les crimes que l’on reproche à Habré. Mais qui veut-on tromper ? Au Tchad, les juges ne feront que suivre les instructions de Déby qui va les prendre en charge. Il est évident que ces juges n’auront pas besoin de fouiller loin, puisque tout est déjà prêt. Déby a fabriqué ses preuves, crée ses victimes et théâtralisé ses crimes. Les juges ne feront que reprendre la copie du dictateur pour gagner du temps. 40.000 morts dit-on. Qui veut-on tromper ? Malheureusement, au Tchad personne n’ose prendre la défense de Habré à cause de ce dictateur qui menace et tue. Au cas échéant, toute la population allait se soulever comme un seul homme pour témoigner en faveur de Habré. Par ailleurs, si leur sécurité était garantie, les Tchadiens allaient regagner Dakar par milliers pour soutenir le président Habré victime d’un complot international.

Expulsion de Makaila : C’est parce que le Chef de l’Etat Déby l’a voulu que le premier Ministre l’a expulsé. Le bloggeur Tchadien Makaila Nguébla a été expulsé du Sénégal suite à une demande faite par Déby qui a dépêché son Ministre de la Justice à Dakar. Tous les défenseurs des droits de l’homme en sont indignés.

Vers l’emprisonnement de Habré : La sentence du procès du président Habré est connue. Si le procès se tient, il sera condamné. Parce que c’est la volonté manifeste du principal bailleur, Idriss Déby qui n’a pas cassé la tirelire pour voir son ennemi échappé.

Il est regrettable de voir le président Macky Sall élu démocratiquement par le peuple sénégalais se laisser conditionner et dominer par un dictateur comme Déby aux mains rouges de sang. LEDAKAROIS.NET

 

 

Source: http://www.ledakarois.net/actualites/senegal-tchad-macky-sall-est-il-le-premier-ministre-d-idriss-deby-itno.html