Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le tchadien Ali Fadel Alkhoudar, élu président du RAFPRO
 

Abidjan, 25 mai (AIP) - Le Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (RAFPRO) a procédé, jeudi, au renouvellement de son bureau en portant le tchadien Ali Fadel Alkhoudar au poste du président du réseau aucours d'une assemblée générale élective qui se tient du 23 au 25 mai à Abidjan.

Ali Fadel Alkhoudar, directeur du Fonds national d'appui à la formation professionnelle du Tchad (FONAP), remplace l'ivoirien Pierre-Henri Coffi devenu premier président d'honneur du réseau.

Le nouveau président a salué le travail abattu par son prédécesseur et s'est engagé à poursuivre les acquis.

Pour le représentant du ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, M. Tchagba Laurent, les Etats sont confrontés au problème de l’emploi des jeunes.

"Il faut donc vous encourager, vous soutenir pour que vous alliez de l’avant, pour mobiliser les ressources suffisantes, pour assurer cette formation, afin de permettre à la ressource humaine d’être de qualité et de soutenir les industries", a-t-il déclaré lors de la clôture des assises.

Il a rappelé que la Côte d’Ivoire est à la recherche de 30 milliards de Fcfa pour la réhabilitation des établissements de formation, dans le cadre d’une réforme dans le secteur public à partir d’une convention secteur public/secteur privé pour une adéquation entre la formation et les besoins économiques.

Le réseau, outre la formation continue des ressources humaines, assure la formation par apprentissage ou par alternance pour permettre aux jeunes de disposer de certificat pour s’insérer dans la vie professionnelle.

Il procède également au financement de projets collectifs, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, en aidant les populations à développer des activités génératrices de revenus.

Le réseau sensibilise, par ailleurs, les Etats au reversement total des taxes à la formation comme décidé par les pays membres.

Créé en septembre 2006, le Réseau des institutions et fonds de formation professionnelle sert de cadre d'échanges d'expériences et de concertation périodique entre les fonds de financement de formation existants en Afrique. Il aide à la réflexion sur la contribution des fonds à la mise en œuvre des programmes visant le développement du secteur privé, la promotion de l'emploi et la lutte contre la pauvreté.

Le RAFPRO regroupe dix pays d'Afrique de l'ouest et du centre, à savoir la Côte d'Ivoire, le Tchad, le Bénin, le Burkina Faso, le Sénégal, le Mali, le Togo, la Guinée, le Niger et la République centrafricaine.
(AIP)
kkf/kp

http://www.aip.ci/indexL.php?idl=27394&Kt_Lecture=1