Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Entre les tirs de nuit (photo Légion étrangère) et les tirs de jours réalisés dans le plus grand terrain d'entraînement au tir réel d'Europe de l'Ouest, les cavaliers du 3e escadron du 1er Régiment étranger de cavalerie d'Orange peaufinent leur entraîneme

 

Le départ est imminent pour le 3e escadron du 1er REC d'Orange. Nous avons suivi ces militaires d'élite à l'entraînement à Canjuers.

Dans la poussière du plus grand terrain d'entraînement de toute l'Europe de l'Ouest (Canjuers, dans le Var), les chars "Sagaie" foncent. Leur objectif : aller directement au contact des ennemis qui menacent d'envahir l'aéroport international de N'Djaména, la capitale du Tchad. Leur intervention sera courte, mais d'une incroyable précision. Dans ses jumelles d'observation, le capitaine Nicolas Allemand savoure.

Même s'il n'est pas homme à extérioriser impunément sa fierté, il a néanmoins du mal à dissimuler sa profonde satisfaction, celle de commander un escadron, le 3e du 1er Régiment étranger de cavalerie d'Orange. Depuis plusieurs mois, ces "Cavaliers" affinent leur entraînement entre Saumur, Canjuers et Puyloubier en vue d'un départ imminent pour la République du Tchad, dans le cadre du plan "Épervier".

Rappelons que l'Armée française est présente dans ce pays depuis 1978. À cette époque, on parlait de l'opération "Tacaud". Suivront ensuite l'opération "Manta", puis, depuis le milieu des années quatre-vingt, celle baptisée "Épervier". Ces noms de poissons des mers chaudes dans un univers fait de sable et de cailloux sous des températures extrêmes étonneront toujours. Pourtant cette présence de l'Armée française dans cette partie de l'Afrique semble prendre de plus en plus d'importance, eu égard simplement à l'évolution, sans cesse, croissante, d'Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb Islamique), même si les autorités supérieures se défendent de vouloir engager d'importants moyens militaires dans cette région....

Sous le commandement du 21e Rima de Fréjus

"Les légionnaires orangeois rejoindront, d'ici le début de l'automne, le 21e Rima de Fréjus, explique le lieutenant Arnaud Fraysse, officier de communication du REC. Une fois placés sous le commandement du régiment de Marine, ils s'envoleront pour N'Djaména. Leur mission consistera à assurer la protection de l'aéroport. Toute cette semaine, ils effectuent des tirs en réel (les obus tirés touchent leur cible entre 1600 m et 1 800 m). Ils ont d'ailleurs la chance de pouvoir bénéficier de l'expérience de l'adjudant-chef Pellen qui a déjà connu le feu au Tchad".

Revenus au camp de base, les Cavaliers du 3e escadron du 1er REC vont pouvoir savourer quelques heures de repos, et surtout la "popote" qui, dit-on, est l'une des meilleures du quartier Labouche ! Ils les ont d'ailleurs bien méritées, d'autant que leurs tirs d'exercice ont fait chaque fois mouche et dans un temps record. Mais avant ces moments de détente, une tâche, peut-être moins excitante mais indispensable, les attend : briquer les chars "Sagaie".