Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

fatigué

République du Tchad

Groupe de réflexion de l’opposition tchadienne en République Arabe d’Egypte

 

Le Tchad croule sous le regard distrait de ses propres fils

 

 Le groupe de réflexion, conformément à sa ligne de conduite qu’il s’est fixée, continue à faire connaître, tant à l’opinion nationale qu’internationale, le calvaire auquel le régime barbare du Président Idriss Deby a habitué le peuple tchadien. Ce peuple est aujourd’hui l'otage d’un groupe des cupides et des crapules familiarisés des humiliations de toutes sortes. Ces énergumènes sans foi ni loi, pillent et tuent en toute tranquillité, dans un pays où le droit a malheureusement cédé la place à la violence, à la terreur et à l'impunité. Le Tchad notre pays vit une situation qui menace à terme son existence en tant qu'Etat, car il est aujourd'hui transformé en une propriété privée appartenant à Monsieur Deby et sa famille. L’autorité de l’Etat s’articule d’une manière excessivement verticale autour de la même personne.

 

 

Lire la réflexion

 

Il s’agit en l’occurrence du Chef de l’Etat qui est l’unique référence au Tchad en tout lieu et en toute circonstance (une phrase a même été imaginée et elle s’impose à tout responsable public appelé à prononcer un discours :" grâce à son excellence Idriss Deby Itno fin de citation").

 

Pire, diviser afin de mieux dominer les tchadiens est désormais la devise du maître de N’djamena. Il dresse les tchadiens les uns contre les autres, en suscitant entre eux des conflits artificiels qu’il excelle d’arbitrer une fois créés. Cet arbitrage peut parfois intervenir à la demande des intéressés. Il s’agit pour lui, de tout faire pour cultiver un sentiment de dépendance sans limite vis à vis du supposé guide au point que tous les tchadiens doivent être habités du désir de mériter ses faveurs. C’est le comble de la mégalomanie.

 

En effet, monsieur Idriss Deby, pense que par ces méthodes, il se maintiendra éternellement au pouvoir oubliant au passage que diviser pour régner est une vieille recette qui a fait son temps et souvent elle produit des résultats contraires.

 

 

Lire la réflexion: version definitive version definitive