Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                                   Communiqué UFCD du 04 Février 2010



                         LE SOUDAN TENTE DE FAIRE COUP DOUBLE


D'un côté, le Soudan est empêtré dans divers problèmes dont le premier est Al Bechir lui même.

Viennent ensuite le Sud et son référendum à venir, l'hostilité internationale, le Darfour, le MJE, le T.P.I., les relations avec le Tchad...ça fait beaucoup. Vis-à-vis du reste du monde, il est important pour Al Bechir d'essayer de calmer le jeu, de jouer le président sage et ouvert, démocrate et pacifique.

D'un autre côté, depuis des années, le Soudan équipe et finance à très grands frais une cohorte de pseudo rebelles tchadiens qui promettent inlassablement de renverser Déby sans oublier chemin faisant de réduire le MJE en miettes. Après plusieurs années et quelques centaines de millions de US $ dépensés, force est de constater que les pseudo chefs rebelles se sont enrichis de manière honteuse, que Déby ne se sent absolument pas menacé et que le MJE est de nouveau totalement opérationnel.


Il est donc tout à fait compréhensible que Al Bechir ait décidé de donner congés à ces rebelles aussi coûteux qu'inefficaces. Pour lui cela peut sembler gagnant-gagnant, il donne des gages à la communauté internationale et il fait des économies budgétaires conséquentes. Ce qui est incompréhensible c'est que Al Béchir ait attendu aussi longtemps avant de prendre cette mesure de bon sens. Cela suffira t-il à le sauver, rien n'est moins certain. Une opération de déstabilisation du Soudan menée par les USA avec la complicité de la France semble en marche. Il est peut-être trop tard pour la stopper.


Que vont faire les pseudo rébellions installées au Soudan ?


Il faut d'entrée exclure qu'ils prennent la tête des quelques combattants qui leur sont restés fidèles et qu'ils attaquent Déby de front. Les champs de bataille ce n'est pas leur domaine, ce ne sont pas des soldats. Il leur reste beaucoup trop d'argent à dépenser, ils ne peuvent pas envisager de mourir au champ d'honneur. L'honneur reste d'ailleurs pour eux quelque chose de très flou.


Ils ne semblent pas en position de force pour négocier à leur avantage un ralliement à Déby mais ils ont en commun avec lui un long passé mafieu et criminel, sans compter certains liens familiaux, rien n'est donc exclu. Une éventuelle réconciliation ne sera certainement pas financée par Déby. Les voleurs devront cette fois mettre la main au portefeuille.

Il leur reste la possibilité de se retirer dans les nombreuses propriétés qu'ils ont acquis ici et là.


Confortablement installés, ils pourront ainsi faire fructifier leur argent en attendant le retour aux affaires auquel ils rêvent.


Quelles conséquences pour l'UFCD ?


Les troupes de l'UFCD n'ont pas à quitter le Soudan qui ne les soutient pas, elles sont installées au Tchad depuis longtemps. De ce point de vue les gesticulations actuelles n'ont aucune conséquence sur notre mouvement.


Les pseudo rebelles étaient de piètre militaires mais ils étaient équipés généreusement par le Soudan. Une partie des troupes faméliques de l'UFDD et du machin UFR en dissolution avancée a déjà rejoint les rangs de l'UFCD. Ce mouvement irréversible va se poursuivre, l'UFCD et ses alliés vont ressortir renforcés de cette affaire.


Déby et Al Béchir ont été contraints pour diverses raisons d'engager un rapprochement théâtral. Le premier acte se termine et jusque là les deux acteurs respectent le scénario : rencontres bilatérales fréquentes, Déby annonce même qu'il va aller à Khartoum prochainement.

La mise en scène est parfaite mais connaissant les deux personnages principaux, un dérapage violent est envisageable. Si tel devait être le cas, des conséquence très positives pour notre mouvement et pour ses alliés ne sont pas à exclure.

La lutte continue dans un contexte beaucoup plus simple, plus lisible et donc plus favorable.


Le Porte-parole de l'UFCD

Alhafiz SEID MAHAMAT

Contact : 008821621346535