Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Je relate quelques faits qui n’honorent pas le Secrétaire Général du MPS à Dakar, j’ai été en partie acteur car étant jeune militant du Mouvement  Patriotique du Salut (MPS) à Dakar au Sénégal, je romps le silence car ces attitudes me rongent sérieusement.

 

En août 2004, lorsque certains camarades, militants ont à l’occasion de l’arrivée du Président  de la République constitué le bureau du MPS au Sénégal, j’avais salué cet esprit d’initiatives.

 

Le Bureau consensuel mis en place est composé de plusieurs membres, je vais me focaliser sur les trois acteurs principaux à savoir : Youssouf Goukouni Président, Ndobian Kitagoto Secrétaire Général et Salah Mahmoud Trésorier.

 

Ce trio s’entendait à merveille jusqu’en novembre 2006, le Président a convoqué une réunion au cours de laquelle, il avait annoncé qu’il démissionne de son poste de Président du MPS et qu’il reste simple militant, nous ignorons ses prétentions. Le Bureau a été réorganisé  comme suit : Ndobian Kitagoto devient Président, Patrick kimato Secrétaire Général et Salah Mahmoud Trésorier.

 

Avec le recul, j’ai pu faire le lien de la démission avec les évènements qui se sont déroulés à l’est du Tchad, corroborés par l’attaque des rebelles de la ville d’abéché.

 

Depuis lors, jusqu’à l’agression de la capitale les 02 et 03 février 2008 point de MPS mais ils avaient au contraire célébré en compagnie de certains de leurs acolytes, la chute du régime.

 

Le comble, ce soir du samedi 02 février 2008, un de leurs proches cousins président de l’association des étudiants tchadiens au Sénégal, organisation  apolitique, sous leurs impulsions a été invité à une émission radiophonique pour donner son point de vue des évènements qui se déroulent au Tchad, il a poussé le bouchon en déclarant que : «  Deby c’est fini, il faut parler du Tchad sans Deby » mais la suite est connue de tous.

 

Tous ces évènements passés, le pardon et la réconciliation prônés par le Chef de l’Etat ont donné du culot à ces individus ingrats, dépourvus de dignité, d’honneur de revenir « les queues entre les pattes » comme on le dit chez nos parents arabes.

 

Au lieu de se ranger et fermer sa gueule, nous détenons des preuves irréfutables que le Secrétaire Général du MPS a tenté de saboter les festivités du cinquantenaire en s’approchant de certains étudiants et en essayant de les manipuler pour faire échec à la brillante organisation dont le maître d’œuvre est  le Consul du Tchad au Sénégal.

 

Certains étudiants lui ont fait comprendre que pour l’amour du Tchad ils ne vont pas se prêter à ce jeu dangereux et malsain d’autant plus que c’est la première que de tels évènements sont organisés pour la communauté vivant au Sénégal, ils ne vont pas ternir l’image de marque de leur pays qui se relève de tant d’années de malheur causées par des gens de son genre. 

 

Pire encore lors du congrès du MPS, n’eût été l’intervention, la sagesse et la qualité de l’argumentaire du Consul du Tchad lors des débats pour apaiser les esprits des jeunes militants et ce, malgré que ce dernier voue une haine terrible au Consul et que beaucoup de compatriotes l’ont constatée, ce semi analphabète était dans l’incapacité de répondre correctement en français aux attentes des militants présents.

 

Notre constat est simple et limpide, nous ne pouvons pas construire le Tchad avec des gens de piètre qualité, c’est la honte et la désolation.

 

Bonne lecture

Badra Fakir"

lato2002@yahoo.fr