Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ATT00001.[1] 

Le refus de décrocher un coup de fil qui créa la guerre.

 

Ca y est, c’est certain. On délogera Laurent Gbagbo par la force. Les chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest le rendront officiel le mardi. Ils décideront  de l’usage de la force pour faire respecter la volonté populaire. Non pas parce que Gbagbo refuse de quitter le pouvoir qu’il usurpe mais parce qu’il a commis la plus grosse maladresse de sa vie. Il a refusé de décrocher le coup de fil venant de l’homme le plus puissant du monde : Barack obama. On ne fait pas ça. Quelle erreur ! quelle folie !. L’avocat américain de Gbagbo a déjà démissionné de son poste. Il n’accepte pas que le camp GBAGBO ait refusé de décrocher l’appel du président américain. Gbagbo doit payer cher son entêtement. Le Nigeria n’est le bras armé des USA qui a promis tous les moyens militaires à la CEDEOA de faire son travail. Les frappes aériennes viendront de partout : Burkina Faso, Mali, Ghana, Liberia. Tous ont donné le feu vert pour l’ouverture du feu. Le Ghana dit simplement qu’il n’a pas suffisamment de troupes à envoyer mais se dit prêt à offrir ses infrastructures à la CEDEAO. Que vaut la réticence de Rawlings face à la détermination de Barack Obama ? Et que compte le cap vert dans l’économie mondiale ou de la CEDEAO pour peser sur la décision de celle-ci ?

Chers ivoiriens, décalez dans les pays voisins pour quelques semaines.