Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

2314855

Avant de lui accorder un quelconque crédit politique comme un probable pouvoir de remplacement du régime de GHADAFFI ,l’opposition tchadienne dans son ensemble doit interpeller vertement le CNT sur le sort des centaines voire des milliers d’africains ,en l’occurrence des paisibles résidents tchadiens massacrés ou contraints à la fuite par ses forces sous le fallacieux prétexte qu’ils sont des mercenaires à la solde de GHADAFFI. Cette folie meurtrière à l’endroit des tchadiens ne se justifie pas car les victimes vivent dans ce pays depuis des années en tant que main d’œuvre qui a fondamentalement contribué à l’essor de cette LIBYE et surtout que cet apport en capital humain n’a pas été ni dénoncé ni condamné dans un passé encore récent par les différentes autorités de ce pays.
.... Cette chasse aux » Africains « a pris l’allure d’un racisme primaire longtemps refoulé et qui peine à se résorber malgré le voisinage et l’histoire unissant les deux peuples du Tchad et de la Libye. .....
Malheureusement dans le contexte ambiant, il existe certains raccourcis historiques qui sont des pièges politiques redoutables pour tous ceux qui en abusent délibérément. Le Colonel GHADAFFI a toujours utilisé l’immigration africaine comme une menace pour l’Europe en s’octroyant le beau rôle de gendarme contre cette immigration parfois moyennant finances mais au grand jamais il ne s’est livré publiquement au massacre des sud-sahaliens. Par contre le CNT encore loin des affaires du pays inaugure mal ses débuts de petit gendarme de l’Europe soit en massacrant des Africains sur place soit en les forçant de fuir le pays dans des cercueils flottants où la mort les attend inéluctablement.
Aussi il est à faire remarquer qu’un tel comportement contre nature de la part du CNT est et sera dommageable pour l’avenir de la Libye qui demeure jusqu’à preuve du contraire un pays africain. Les intérêts de la Libye sont d’abord en Afrique et avec les africains.C’est pourquoi toute politique de courte vue basée sur la haine et le rejet inutile de l’autre à cause de sa race est contre productive car aucune classe politique africaine encore moins tchadienne digne de ce nom ne pourra s’accommoder avec cette vision restrictive et polluante du CNT vis-à-vis de l’Afrique en général et du Tchad en particulier.
Enfin, nous ne pouvons que constater à nos dépens le silence cruel et complice des medias ,des organisations humanitaires , des hommes de droits et surtout de l’opposition tchadienne toujours prompts à dénoncer et à condamner des atrocités de part le monde qui subitement ne pipent mot sur ce massacre qui s’apparente au pogrom des paisibles résidents tchadiens en Libye par quelques donneurs d’ordre racistes du CNT.

 

Source: Liberation.fr