Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

(Agence Ecofin) - Des enlèvements de pétrole brut d’un volume de 10,40 millions de barils entre le 1er janvier 2013 et le 15 mai 2013.

C’est la quantité de pétrole tchadien qui a transité par le territoire camerounais et a été enlevée au terminal du pipeline Tchad-Cameroun situé à Kombé, dans la ville de Kribi.

C’est la raison pour laquelle, la société Cotco, qui gère l’oléoduc transportant le pétrole tchadien, a versé à l’Etat du Cameroun 2,3 milliards de FCFA de droit d transit.

Telle est la quintessence d’un communiqué que vient de rendre public le président du Comité de pilotage et de suivi des pipelines (Cpsp), Adolphe Moudiki, par ailleurs administrateur directeur général de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), le bras séculier de l’Etat du Cameroun dans l’exploitation pétrolièr.

Source:http://www.afriqueexpansion.com/depeches-afp/9678-le-pipeline-tchad-cameroun-a-rapporte-au-tresor-public-23-milliards-de-fcfa-entre-janvier-et-mai-2013-.html