Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ant2ééé
L'armée tchadienne interpellée
par le peuple à prendre
ses responsabilités
comme au Niger

Ce qui se passe sous nos yeux  chez nos voisins nigériens doit à plusieurs égards inspirer nos officiers supérieurs, nos militaires, nos dignes soldats s’il en existe encore. Pour être clair, les officiers nigériens, les hommes de rang qui ont pris leur responsabilité au Niger hier 18 février 2010 pour mettre fin à une situation politique tendue et à un régime dictatorial sont pour moi simplement et purement des héros et doivent servir d’exemple pour nos militaires tchadiens.

La situation politique au Tchad est pourtant plus exécrable que celle du Niger.

En effet, Idriss Deby Itno est identique à Mamadou Tandja si non pire.


·        
Les deux hommes ont modifié leur constitution pour se maintenir au Pouvoir


·        
Les deux hommes ont organisé des élections de façade pour confisquer le pouvoir. Des élections durant lesquelles, les taux d’abstention sont des plus elevé et les fraudes des plus gigantesques.


Les comparaisons s’arrêtent là car après, Deby a déclassé son homologue loin derriere. Deby a errigé la corruption, le clientélisme, le zaghawisme, le népotisme en système de gestion publique alors que Mamadou Tandja est resté intègre, transparent dans la gestion des fonds publics. Et cette qualité de Tandja est même reconnue par ses opposants qui ne lui reprochent que sa passion à rester au pouvoir en foulant au pied la constitution. Mamadou Tandja a su négocier d’arrache pied avec le géant français Areva dans le contrat d’exploitation de l’uranium nigérien pour le profit de toute la nation tandis que Deby s'est uniquement occupé du bonus du contrat pétrolier de Doba  avec le consortium (esso, chevrona, petronas) car pour lui, c’est ca qui va dans sa proche. Le mécanisme de contrôle de la production, du transport, des taxes, et des prix de référence et de décote des barils du pétrole tchadien ont été négligés, ouvrant la porte à toutes les manipulations des sociétés pétrolières  étrangères en activité au Tchad. Ce consortium réalise aujourd’hui des bénéfices qui sont le double ou le triple de ses prévisions.


En 20 ans de pouvoir debyste, le bilan est là catastrophique et lamentable. Des millions de dollars américains engrangés par le Tchad issu des recettes pétrolières depuis juillet 2003 n’ont enrichi qu’une minorité des tchadiens, proches du régime.

 

D’où la question importante que je pose à nos militaires  tchadiens : « Le peuple tchadien ne mérite pas t’il autant que le peuple nigérien ? »


Je sais que la donne militaire est spécifique au Tchad à cause du pléthore des itnos dans l’armée mais rappelons tout de même que la volonté populaire est invincible. Je sais aussi que que beaucoup de tentatives ont échoué dans le passé mais la cause est noble et mérite d’être défendue jusqu’au bout.


 

Daniel hongramngaye

BP 69742, Ndjamena Tchad

hongramngaye@yahoo.fr