Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad00.JPG

La crise  que traverse le Tchad, aujourd’hui , est le point culminant d’un ras-le-bol général d’un peuple  désabusé qui  a enduré  pendant 22 ans , un calvaire  inextricable d’un régime qui a brillé par son  incurie  et  a  fait preuve d’un  silence absolu aux demandes sociales.

Par le mensonge et la démagogie,  les autorités tchadiennes  ont abusé de la patience  de leurs concitoyens.

Démolition et évictions forcées

A travers des projets farfelus des constructions ou de reconstructions de la ville, des quartiers entiers et des maisons des particuliers, ont été détruits et leurs propriétaires indemnisés en de ça des  valeurs réelles de leurs habitats.

De nombreuses familles tchadiennes  évincées de leurs domiciles, ont été jetées dans les rues  et sont devenues des  sans abris dans leur propre pays.

Démobilisation et déflation dans l’armée tchadienne

Des militaires démobilisés ou déflatés de l’armée tchadienne, sont abandonnés à leurs tristes sorts, sans aucune forme de prise charge. Ils sont venus grossir les rangs des chômeurs chroniques de longue durée et aggraver l’insécurité dans les agglomérations urbaines et rurales.

Pacte social,  crise académique et scolaire

L’Etat qui a signé en bonne et dû forme un pacte social avec les différents partenaires sociaux pour apaiser la crise dans le pays, désavouent ses propres  engagements.

Au niveau  académique et scolaire,  la clause signée avec les responsables syndicaux pour une durée de  cinq (5), sans grève, a volé en éclat, puis que le pouvoir  n’a plus des moyens pour honorer sa parole.

Impasse politique

Au plan politique et démocratique, le pays ne parvient pas  à sortir du cycle traditionnel de ce que l’on appelle de l’impasse illimitée, faute de consensus politique entre le pouvoir et l’opposition civile.

Opposition armée

Le  régime d’Idriss Deby doit faire face à de nombreux fonts armés  déjà existants  et en gestation sur l’ensemble du territoire.

Aujourd’hui, les Tchadiennes et Tchadiens sont au bout du rouleau et ne peuvent plus supporter  le poids de la crise socio-économique qui s’est emparée du pays.


Devant  cet élan de contestation citoyenne,  politique et sociale, que va faire Idriss Deby ?


La rédaction du blog de makaila