Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Selon de sources très proches du Mouvement National (MN) de M.Ahmat Hassaballah Soubiane, le partage de butin suscite de frustrations entre  les différents leaders coalisés qui ont crée cette alliance armée, signataire de l’accord de Tripoli avec le pouvoir d’Idriss Deby.


En effet, nos antennes à Ndjaména, nous font état d’un mécontentement généralisé au sein du Mouvement National (MN) , où  le partage de gâteau, aurait fait jaillir une pomme de discorde entre M.Ahmat Hassaballah Soubiane et le chef rebelle Tama, Mahamat Ahmat , leadr du MNR.


Tout serait parti d’un coup bas, c’est ainsi, qu’ il nous   a été  rapporté que les hommes de Mahamat Ahmat,  estimés au départ  à  la frontière tchado-soudanaise  à  420 combattants ,  seraient sous-estimée à leur  arrivée et  réduits à 210. Du coup le leader du MNR, est devenu furieux contre Ahmat Hassaballah Soubiane,  il lui aurait crié au scandale et vociféré violemment au point que  Abdramane Moussa, le super flic et médiateur intervienne, pour désamorcer  l’implosive des mauvaises  humeurs d’une coupe déjà trop pleine.


De plus, ajoutent nos sources, Ahmat Soubiane Habassallah, aurait mis sur place une commission restreinte   fondée essentiellement non seulement sur des  critères ethniques mais aussi et surtout  de sélections  à  caractère discriminatoire entre les  anciens et les  nouveaux membres de la coalition du MN.


Cette commission, serait exclusivement confiée aux parents de Ahmat Hassaballah Soubiane, qui sont les seuls habilités à superviser les travaux.


Le caractère républicain du machin FSR, s’est dissolu au profit de l’ethnocentrisme basique d’un autre âge.


Parmi les victimes, on cite, Habib Hamdane Iguemir et Sadate Ibrahim Ousman, écartés,  parce qu’ils serait considérés comme  issus  du  clan arabe dénommé Maharié, de même que le conseiller Mahamat Daoud Adam, lui aussi, écarté, du fait qu’il serait du clan arabe Misserié.


Nos sources poursuivent leurs  dénonciations  et révèlent que dans les jours à venir, il y aura de nombreuses  frustrations au sein du  MN  et l’écho médiatique sera pharaonique.


Elles ajoutent également que M.Soubiane,que l’on croyait véritablement au-delà des considérations claniques et ethniques, jalouse désormais Idriss  Deby en terme de favoritisme aux siens.


Tout en  espérant que le Tchad de demain, devienne le creuset d’une nation tchadienne éprise de l’unité, soit  débarrassée du  clanisme, du tribalisme, du régionalisme et autres méfaits des valeurs républicaines, pour la génération future, il est déjà prouvé que le pays s'est embourbé dans une impasse illimitée insoluble pour  une  politique d’intégration communautaire  entre les diverses couches sociales  qui composent ce pays au cœur de l’Afrique qui fait  1.284.000 km2 de superficie.


La rédaction du blog
de makaila