Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Pourquoi ce ministère est toujours confié à ceux qui encouragent la débauche et l'alcool ? Y-a-il une confusion du rôle de ce ministère ? La jeunesse au Tchad se limite-t-elle seulement aux folklores et à la consommation d'alcool? Nos gouvernants savent-ils vraiment le potentiel humain que constitue une jeunesse dans un pays?

Peut-on parler d'un meilleur avenir avec une jeunesse qui est complètement à la dérive de la débauche, d'alcool, de la déperdition scolaire et d'analphabétisme chronique. Une jeunesse sans perspectives, sans avenir, sans protection sociale etc. 


Tous ceux qui ont succédé à ce ministre depuis Abdramane Koulamallah, en passant par le sultan Aziber, jusqu'à l'actuel comédien Al Konto (Haikal) sont tous, ceux qui encouragent les folklores, le voyoutisme et la délinquance. Ceci est même encouragé par le président Deby qui avait distribué de la bière lors des festivités de la centenaire à la stade Mahamat Ouya. Du jamais vu, un président qui soûle sa jeunesse. Lorsque Koulamallah était nommé, son tout premier geste était d'amener des chanteurs soudanais pour un concert. Le sultan Aziber connu de tous avec ses sorties en fin des semaines (les gaadas). Haikal vient de nommer comme responsables des départements tous ses amis soûlards et  délinquants qui avaient abandonné les études depuis le lycée (décrochage scolaire) pour continuer le bayla (la fête). Peut-on espérer d'un meilleur résultat de ces gens ? 
Il y a de quoi le sport au Tchad reste toujours médiocre.

Mahamat