Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

bosco.jpg

Le général Idriss Déby Itno est aussi génocidaire que le général Bosco Ntaganda

 

J’ai suivi moi aussi Idriss Déby Itno sur l’ONRTV, version audio, en ce qui concerne les menaces jihadistes. J’ai compris qu’il a peur des Jihadistes et appelle les Tchadiens à les combattre en même temps que les autres nations ! Notre président de la République oublie-t-il les réalités de son pays ?

 

Eh, bien la voici, la réalité: les Jihadistes dirigent le Tchad depuis le 1er décembre 1990. Idriss Déby Itno est installé à leur tête. Ses terroristes sont armés jusqu'aux dents. Ils vivent comme des pachas. Ils vont et viennent comme bon leur semble. Ils font et défont les ministres et autres responsables. Tout leur appartient. Tout le monde ici les craint. On ne leur refuse rien. Ils pillent nos richesses, nous tuent comme des mouches, trafiquent nos élections.

 

Depuis l’arrivée de Déby au pouvoir, plus personne ne se sent en sécurité. Les Itno, des terroristes réputés, se comportent comme des gens en territoire conquis. Ils foulent aux pieds tous les textes de la République. Ils sont si cupides qu’ils peuvent nous vendre. Ils nous submergent de taxes dans le seul sens de s’enrichir. Ils ont muselé la presse et ne veulent pas entendre parler de grève de revendication légitime. Ils détiennent des armes de guerre dans le souci de nous massacrer le moment venu. Surarmée, leurs hordes de tueurs sillonnent le pays pour nous rappeler à l’ordre. Ils sont dans tous les secteurs clés des affaires. Les Itno ont bradé toutes nos sociétés. La fortune du dernier né s’évalue à plusieurs milliards de nos francs.

 

Les Itno ont tout désorganisé si bien que le secteur informel est mieux structuré que le gouvernement. Des individus ont pris en otage l’administration dans le sens de s’enrichir. Quand il le faut, ils l’utilisent pour taire ceux qui dénoncent leurs barbaries. Chaque jour, on ne parle que des Itno en termes d’actions négatives. Tout le monde rêve de les voir partir un jour, en vain.

 

Effectivement, le terrorisme n’a pas de visage. S’il en avait, les Tchadiens se seraient mobilisés en masse pour faire obstacle à l’arrivée des Itno à leur tête. Ils les auraient combattus avec hargne et détermination. Maintenant la vermine est dans le fruit ! Tout est pourri. Le Tchad est malade. Par la faute d’Idriss Déby Itno, notre société est déchirée. Les évènements de Moundou en sont une parfaite illustration de la situation. Cet homme qui nous dirige a entêté les siens au point où ils se croient supérieurs à tous, au dessus des lois ! Au Salamat, des communautés se regardent en chiens de faïence. Le tribalisme, le régionalisme et la religion ont pris le pas sur le nationalisme. Après lui, les Tchadiens auront de la peine à colmater les stigmates.

 

Quand on appelle les Itno à la prudence, ils disent qu'on fait de l’incitation à la haine tribale ! Lorsqu’on veut combattre tous les maux qui miment notre société, le terrorisme y compris, ils disent qu’on fait de l’incitation à la haine tribale ! Alors que c’est connu de tous que les Itno discriminent, font de l’incitation à la haine tribale, organisent des génocides contre l’humanité. Le général Idriss Déby Itno est comme le général Bosco Ntaganda. Il doit être poursuivi par la CPI.

 

Wachinzoumbo Padaré

Analyste indépendant,

Collaborateur du Blog de Makaïla