Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

1606219-2156416.jpg

Quatre huit (48)heures , seulement, après notre article sur lui, le Général Baba Laddé  fait irruption.

Arrêté à Bangui le 10 octobre 2009 puis extradé vers Ndjaména, le Général Baba Laddé du Front Populaire pour le Redressement (FPR) forces positives, a réussi à échapper de ses geôliers pour  se retrouver à l’étranger dans un pays limitrophe du Tchad.

 A l’époque l’organisation des droits de l’homme Amnesty International et l’Agence Française de Presse (AFP) avaient  chacune de son côté relayé son arrestation et en ont fait un des axes  prioritaires en termes d’informations et d’actualités se rapportant au Tchad.

Aujourd’hui, le mensonge légendaire  de Deby et de Bozizé est plus que jamais démenti par l’irruption de ce chef rebelle aux confins avec la RCA .

Sur le site réservé  à France - diplomatie - Ministère des affaires étrangères, le cas du Général Baba Laddé a été évoqué après son arrestation :  http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_833/republique-centrafricaine_354/presentation-republique-centrafricaine_1271/presentation_6529.html

On peut lire  : Les activités du FPR (Front populaire pour le redressement, composé de peuhls et de bandits/rebelles d’origine tchadienne) dans le Nord-ouest ont nécessité l’intervention de l’armée tchadienne. Il semble qu’un grande partie de ces bandits cherchent actuellement à se rallier, sans doute à la suite de l’arrestation de leur chef, le « général » Baba Laddé, qui a été expulsé au Tchad.

A ce banditisme s’ajoute la rivalité économique avec les Tchadiens dans le Nord Ouest de la RCA,sur fond de querelles ethniques : en période de transhumance, les conflits entre les éleveurs tchadiens et la population locale sont fréquents.

 

Mais Baba Laddé que nous venons d’avoir au téléphone, dément et conteste cette version des faits donnée par les autorités françaises. Il remet en cause toutes les initiatives de paix avec le régime d’Idriss Deby et soutient continuer la lutte pour le triomphe de la justice.

 

Caché en lieu sûr quelque part dans un pays limitrophe, le Général Baba Laddé a pu joindre notre blog pour confirmer son existence.

Aussitôt, le contact est établi entre lui et l’organisation Amnesty International.

 

Le Général Baba Laddé va livrer à Amnesty International, les circonstances difficiles de son arrestation en octobre 2009. Son témoignage sera essentiel pour les organisations de défense des droits de l’homme qui interviennent sur le Tchad et la sous-région.

Makaila Nguebla