Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

Communiqué de presse

ISMAILCAPIT.jpg

Le FSR exprime sa solidarité à  Alioune Tine, président de la RADDHO

 

Le bureau politique du Front pour le Salut de la République(FSR) et ses alliés, ont  appris  avec indignation,  l’agression monstrueuse dont  M. Alioune Tine, président de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO),  a fait l’objet lors des manifestations du 23 juin à Dakar, relayées par les médias internationaux du monde entier.

Nous considérons que cette agression à l’encontre d’un défenseur des droits de l’homme comme Alioune Tine,  porte une  sérieuse  atteinte à l’image du Sénégal et de sa démocratie au niveau africain et dans le monde.

Nous  saluons  l’abnégation, la détermination et l’audace avec lesquelles M.Alioune Tine plaide pour la défense des droits de l’homme au Sénégal et en Afrique.

Le Front pour le Salut de la République (FSR)  et ses alliés dénoncent   cet acte lâche et inadmissible et condamne sans réserve la turpitude de ses  auteurs.

Nous exigeons des autorités sénégalaises d’ouvrir une enquête judiciaire pour procéder aux arrestations des responsables politiques et civils de l’agression contre M.Alioune Tine , Oumar Diallo et de tous les citoyens sénégalais qui ont été brutalisés violemment  lors de ces événements malheureux survenus à Dakar et sur l’ensemble du territoire sénégalais.

Tout en souhaitant un prompt rétablissement à M.Alioune Tine et  à toutes les personnes victimes de l’arbitraire, nous appelons  au dialogue tous les acteurs de la vie politique sénégalaise afin de trouver des solutions consensuelles aux questions politiques, juridiques et tout autre débat de fonds qui agite le Sénégal ces derniers temps.

 

                                                                  Fait dans un pays du Maghreb le 28 juin 2011

                                                                Pour le FSR et ses alliés, le capitaine pilote Ismaël Moussa