Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Une adresse Internet.

Au Tchad, Jean Laokolé, écrivain et  travailleur humanitaire, est arrêté depuis le 23 mars de même qu’Eric Topona, journaliste tchadien, il a été le 06 mai, après avoir répondu à une convocation du procureur.

Nous savons bien qu’au Tchad, la justice est aux ordres d’Idriss Deby et de son actuel ministre de la justice, Me Jean Bernard Padaré.

Face à ces arrestations arbitraires, nous appelons nos amis du monde entier à poursuivre la mobilisation pour exiger la libération immédiation et sans délai de ces deux citoyens tchadiens qui sont encore, une fois, victime du zèle du pouvoir en place.

Développons aujourd’hui et maintenant, une nouvelle stratégie au plan africain et international, pour emmener les autorités tchadiennes à  respecter le droit à la liberté d’information.

Le  Conseil des droits de l'homme de l'ONU a  reconnu, jeudi 5 juillet 2012, le droit à la liberté d'expression sur Internet, nous allons user de ce texte international pour demander aux instances internationales d’exercer une pression sur les autorités tchadiennes pour quel ce droit acquis ne soit transgressé par le Tchad à sa guise.

Idriss Deby tout comme Jean Bernard Padaré ne peuvent être au dessus des instruments internationaux.

Le droit à la liberté de l'information ne peut donc être un délit d'emprisonnement quels que soient les faits reprochés.

La volonté de la communauté internationale est donc ici de faire  de faire respecter le droit à la liberté de l'informational par tous les Etats sans exception.



La rédaction du blog de makaila