Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

anonyme-sur-ordi.jpg
Salam à tous.
 
Le Collectif de diplomates tchadiens a le plaisir de vous faire parvenir ci-après son premier article.
Pour des raisons citoyennes des stratégies de lutte et de sécurité, le collectif reste pour l'instant dans l'anonymat.
Recevez nos salutations citoyennes.
Collectif de diplomates tchadiens.
 
Création du Collectif de diplomates tchadiens.
  
Jamais le Tchad n’a connu une telle richesse que ces dernières années et jamais l’écrasante majorité de tchadiens  n’ont vécu dans une telle misère, dans une telle indignité. La situation actuelle du Tchad est caractérisée par un éclatement des structures traditionnelles et l’Etat est au bord de la faillite. Tant dans les domaines économique et politique que culturel, le pseudo-équilibre qui existait à l’époque de Tombalbaye, Malloum, Goukouni, Habré est rompu. Son rôle d’acteur sur la scène internationale est marginale et illisible. Le pays se définit largement par rapport à des conflits ou des tensions qu’il provoque, qu’il exporte ou parfois qu’il n’était pas à l’origine. Sa diplomatie comme beaucoup de compatriotes l’ont soulevé demeure marquée par des insuffisances graves, notamment dans ses représentations diplomatiques à l’extérieur avec des conditions précaires et des familles séparées. Cette situation a des impacts très négatifs sur la vie personnelle et professionnelle de nos représentants à l'extérieur, à l'exception bien évidemment de leurs chefs (ambassadeurs ou chefs de missions) qui éprouvent parfois du plaisir dans les conditions dramatiques de leurs collaborateurs sans état d'âme et aucun humanisme.
 
C’est dans cet optique qu’il a été mise en place, un collectif de diplomates tchadiens qui est un cadre de concertation, de réflexion et de propositions. Il a pour objectif d’informer objectivement les tchadiens dans ce domaine, de faire bouger les lignes et d’amener le pouvoir qui qu’il soit à sortir du bricolage diplomatique et mettre au devant de la scène un personnel compétent, des moyens nécessaires et un appareil diplomatique qui sert les intérêts du Tchad. Ce travail s’inscrit dans la droite ligne de mouvements collectifs citoyens qui s’organisent à l’intérieur comme à l’extérieur du Tchad dans divers domaines et des initiatives individuelles pour un véritable changement de politiques publiques au Tchad. L’humiliation et  l’arrestation sans fondement de citoyens tchadiens et des leaders de l’opposition, devraient redonner plus de courage aux tchadiens de divers bords afin d’en finir avec un régime bâti sur l’injustice, la violence, l’insécurité, la corruption et la peur. Hier, c’était la disparition du professeur Ibni Oumar Mahamat Saleh et de nombreux autres tchadiens anonymes, aujourd’hui, c’est Saleh Kebzabo et Gali Gata Goté pour des histoires sans queue ni tête, sans parler de tchadiens anonymes qui subissent quotidiennement des terribles affres. Peuple Tchadien ! Debout et à l’ouvrage. Ta liberté naitra que de ton courage !
 
Dans cette logique, une interrogation légitime s'impose! l’ultime solution est-elle de demeurer silencieux et de soutenir le régime injuste du MPS ? Les tchadiens opprimés demeurent opprimés et sont toujours oubliés. Il s’agit là de faits ; aucun cœur sensible, aucun esprit sensé n’est capable de soutenir un tel système de gouvernance. C’est pourquoi, il appartient au peuple tchadien de rester positifs et plein d’énergie. De nombreux peuples de part le monde disent “non” ; ils veulent être traités dignement. Il se peut qu’ils ne sachent pas comment construire un meilleur avenir, mais le premier pas consiste à se lever et de se faire entendre. Il faut toujours gardé à l’esprit qu’on peut échappé une fois à la justice des hommes devant l'histoire mais pas indéfiniment, et surtout pas à la justice divine.
 
Il revient à nous tous en tant que citoyens et surtout aux forces d’opposition de parvenir à un accord minimal et d’organiser un front solide et uni pouvant conduire le pays vers un vrai pluralisme, une vraie démocratie et à une réelle liberté. il s’agit assurément du défi le plus difficile auquel les tchadiens devraient faire face aujourd’hui. Cela demeure le seul moyen de convaincre le monde qu’il existe une véritable alternative démocratique au régime injuste actuel. Cela signifie travailler avec un large éventail de soutiens et de partenaires en Afrique, en Amérique, en Europe, dans le monde arabe, ainsi qu’en Asie. A long terme, il s’agira de leur capacité à tracer la voie dans notre ordre du monde multipolaire actuel leur assurant un solide soutien multilatéral en faveur de leur légitime résistance. 
 
Le Collectif de diplomates tchadiens.