Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

palaisjustice-5B1-5D.jpg

La Tyrannie Africaine 

                                      ( La volonté du peuple méprisée)

Au départ je pensais que l’Afrique a besoin des autochtones,des patriotes comme Mr Gbagbo pour la gestion économique,politique et financière de leur pays en faisant face aux méfaits des hypocrites (Blancs) qui bloquent volontairement et égoïstement le développement de notre fameux continent : l’AFRIQUE. Mais enfin, je me rend compte, depuis que les élections libres et transparentes de l’an 2010 et en Octobre qui se sont déroulées en Cote d’Ivoire, j’ai constaté que Mr Gbagbo est une personne mégalomane, un tyran, un despote qui ne veut pas céder la place présidentielle à son adversaire qui est élu majoritairement par la volonté du peuple et qui est légitimement connu par la CEI et bien d’autres institutions internationales.

« Je n’ai pas pris mon temps, pour mentir comme les avocats portent les robes noires pour mentir aussi bien que les femmes » mais le président sortant Mr Gbagbo, on n’est pas né pour la gloire quand on ne connaît pas le prix de temps. Bien sûr que les uns disent que Mr Gbagbo est le président des militaires et non le président de la population ivoirienne. Mais n’oublions pas que « Ceux qui tombent entraînent souvent dans leur chute ceux qui se portent à leur secours », les militaires ivoiriens qui sont pour Mr Gbagbo sont jetés dans la gueule du loup, aujourd’hui ils violent la loi sans se rendre compte de ce qui les adviendra.

L’homme est intelligent mais ce n’est pas l’intelligence qui gouverne. Le pouvoir envire ceux qui ont trop rassemblé entre leur mains, l’exercent trop longtemps et sans contre-pouvoir suffisant.  A mon avis, Mr Gbagbo ne veut céder le pouvoir par ce qu’il en était tout à fait persuadé qu’il s’est rendu coupable en toute inconscience de nombreux actes illégaux qu’il l’a commis et il connaît que son successeur lui jugera bon et sans pitié. Si je ne me trompe pas, grâce à la politique Mr Gbagbo disposait d’une vaste scène de théâtre pour jouer la comédie, les acteurs comme Mr Gbagbo devenus hommes politiques ont tendance à être particulièrement narcissique.

Le droit a pour fonction de traduire les choix de la société. Mr Gbagbo mourra plutard sans avoir compris ou en tout cas admis que son postulat était faux : « Nul n’est censé ignorer la loi ». La vie en société ne peut être harmonieuse que si chacun connaît ses droits et ceux des autres.

 

Kello Mahamat

kellomahamat@yahoo.fr

Etudiant à Yaoundé