Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

543820 10200181206445201 649301741 n

 

L’envoie précipitée et sans planification d’un contingent de 2000 hommes au nord Mali dans le combat contre les djihadistes commence à donner des retombées négatives au régime de Deby. Pour rappel l’accrochage du 22 février 2013 dans les montagnes des Ifoghas d’Adrar a été un coup dur pour le Tchad avec comme corollaire la perte en vies humaines mais aussi des milliers de blessés. Après l’envoi de nos soldats au four (Mali) dont la finalité reste les intérêts égoïstes d’un seul homme (Deby). Ce dernier s’est précipité à descendre au Niger le 20 janvier dernier avec pour objectif : galvaniser les Forces Armées Tchadienne d’Intervention au Mali (FATIM). Lors de sa descente Deby a promis aux soldats tchadiens monts et merveilles. Les promesses Debyennes sont entre autres :  

Primo « Chaque officier a droit à 5 millions FCFA/mois ; un sous officier a droit à 3 millions FCFA et un soldat a 2 millions... »

Secundo «  Une augmentation d’un cran de galon à chaque militaire engagé au Mali »

Tercio : « Une prise en charge totale de chaque martyrs et blessés de guerre au Mali… »

Après un mois et demi passés aucune des promesses n’a été tenue. Le plus grave le contingent tchadien a un sérieux problème d’alimentation. En plus, ces soldats ne sont pris en charge ni par l’ONU, ni par la MISMA. Désormais, ils sont laissés à leur triste sort loin de leur patrie et famille.    

Nos pauvres soldats tchadiens fatigués de leur situation dramatique ont interpellé leurs deux (2) chefs afin qu’ils leur donne des explications par rapport aux promesses non tenues de Deby. Pour remonter leur moral, le fils de Deby a promit aux soldats que 50 millions de dollars débloqués par les USA sont en cours. Alors que cet argent est déjà dans les poches de Deby et ses généraux. Pauvre soldat tchadien. Suite à ces promesses non tenues, les soldats ont refusé catégoriquement de combattre dans le vide. En plus les FATIM ont décidé de ne plus reconnaitre leurs deux (2) chefs : le gle Bikoumo et le fils adoptif de Deby (Mht Kaka).

Afin de tromper la vigilance du peuple tchadien, Deby se focalise sur le tapage médiatique dans leur télé préférée ou encore la télé du couple présidentiel (Télé Tchad). Alors pourquoi autant de médiatisation pour une  cause non juste ? Même les héros de la libération nationale ne sont pas aussi médiatisés que ces soldats envahisseurs. Cette propagande médiatique voulue par Deby n’est qu’une illusion chimérique. Certes Deby a pris une décision unilatérale mais il a échoué sur tous les plans. Maintenant il cherche à faire sortir sa tête de l’eau. Mais comment ? 

Sur le terrain la situation va de pire en pire, c’est pourquoi Deby a envoyé récemment son ministre de la défense et le Cemga 1er adjoint dans le but de calmer cette situation brulante. La délégation leur a promis que toutes ces promesses citées plus haut seront réalisées dans les plus brefs délais. Un mois après le départ de la délégation, rien n’a été concrétisé. La mutinerie continue et à cause de cela le contingent tchadien est retourné à Kidal. Pour calmer cette situation, Deby a envoyé une forte somme d’argent destiné à certains chefs des mutins. Ainsi va la situation de nos malheureux FATIM.     

                      

Correspondance Particulière

N’djamena, Tchad