Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

73265019

Par Vourboubé Pierre

 

Bonjour, Mak !

 

Rendons hommage à ces gens qui n’ont pas accès à ton blog mais, chaque jour nous abreuvent d’informations incroyables. Je me demande où vont-ils les chercher ! Parfois, ils te surprennent avec des précisions qui défient les sciences exactes. Ils sont comme toi et moi, apparemment sans un seul contact avec le cénacle qui nous gouverne. Ils sont moins bavards, très discrets et ne vont pas plus loin que moi dans la quête de l’information. Ils ne te citent aucune source, se contentent de dire qu’il paraît que… Souriant, bien sûrs d’eux !

 

L’un d’eux est passé me voir ce weekend. Je vais tout mettre au conditionnel. Que cela ne déplaise pas à ces gens qui ont la frousse devant ce temps ! Après, ils fulmineront leur colère au point de te demander pourquoi as-tu publié cet écrit dans lequel on utilise le conditionnel !

 

Mon informateur me dit qu’Amani, notre première dame venue du Soudan, repartie chez elle, refuserait de revenir au Tchad. Mais, il ne me dit pas pourquoi. Les conditions n’étaient-elles pas réunies pour cette étoile ? Les marabouts de sa rivale ont-ils eu raison d’elle ? Pourquoi nous avoir fait dépenser tant de milliards de nos francs pour cette vie éclaire parmi nous ? Que nous reproche-t-elle vraiment ? Est-ce de l’escroquerie organisée ? A-t-on voilé les choses pour dédommager les Soudanais ? Fait-il plus ici qu’à Khartoum ? Est-ce la poussière ? Notre Général – Président – Sultan a-t-il vu la couleur de son slip avant qu’elle ne reparte ainsi ? Comment l’a-t-elle trouvé ? Vierge ou dépucelée ? Nous attend-elle là-bas pour l’exil ? Combien a-t-elle emporté après son bref séjour parmi nous ? Je me pose tant de questions.

 

La deuxième information concerne l’ex-actuelle première dame. Hinda, tu as compris, Mak. On me dit qu’elle aurait menacé de quitter et qu’il aurait fallu débourser 40 milliards pour la ramener sous le toit de notre Général – Président – Sultan ! Autrement dit, elle aurait eu cette somme d’argent pour accepter de rester première dame du Tchad ! Là, je suis tombé des nues. Je me suis écrié quelle vie agitée ! Quelle escroquerie sentimentale ! Quel caprice ! Est-ce pourquoi les fonctionnaires n’ont gagné leurs salaires ? Que ce passe-t-il réellement dans le palais… rose ? Est-il encore rose, ce palais ? Ne serait-pas rouge de sang depuis que Ibni Oumar Mahamat Saleh y aurait été torturé ? Alors il faut le débaptiser PALAIS ROUGE.

 

Justement, Mak, un autre informateur me dit aussi que Mahamat Saleh Annadif et Younousmi seraient les témoins de l’assassinat d’Ibni Oumar Mahamat Saleh. Autrement dit, ces deux messieurs auraient assisté à la torture qui a abouti à la disparition de ce disparu. Ce serait pourquoi notre Général – Président – Sultan voudrait se séparer d’eux. Les envoyer à Moussoro pour qu’ils meurent à petit feu. Son schéma serait le suivant : demander à Zène Bada de reconnaître la complicité de MSA contre sa liberté. Zène Bada aurait refusé. Que chacun porte sa croix ?

 

Zène Bada serait très mal en point. Il aurait fallu la contre-expertise d’un autre médecin (militaire ce lui-là, tiens !) pour qu’on accepte la thèse selon laquelle il serait très malade. Sinon, on le laissait moisir à Moussoro sans soin conséquent. Il n’aurait pas encore été évacué vers un hôpital digne de nom, en France ou ailleurs. Mais, cet assassin déguisé, lent, si sûr, bien à feu doux, ferait des mécontents dans les milieux du Guéra. Alors que feront-ils, ces gens des montagnes ?

 

Mais, concernant l’imam enlevé, mes recherches n’ont rien donné. C’est le black-out total dans les cercles musulmans. Un ami me dit que l’affaire est très sensible. C’est tout. Pas un mot en plus. Il trouve curieux qu’un imam soit kidnappé et qu’on n’en parle pas. Mais, il a promis de s’investir davantage.

 

Ce qui est sûr, Mak, la presse tchadienne a enregistré une nouvelle née : ses géniteurs l’ont prénommé « L’UNION ». Je n’ai pas encore lu leur premier numéro. Dans les jours à venir je vais te donner d’autres informations les concernant. En attendant, je souhaite pleins de succès à l’équipe de la rédaction. Qu’elle informe objectivement et analyse profondément dans le sens du renforcement de la démocratie au Tchad.

 

A demain, Mak.