Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

facture.jpg

(La Barrière de BNF Goudji sortie Nord)

Falsifier les chiffres, les valeurs est une monnaie courante dans les services de BNF à qui ces pratiques font entrer des milliards de fcfa par an en leur profit. Ces nombreux malhonnêtes ne sont plus poursuivis.
De lettre de voiture obligatoire pour le transport routier falsifier, présenter de faux valeurs à ses supérieurs hiérarchiques. 1 400 000 000 de fcfa par an ont été volés dans les falsifications des valeurs,

L’intérêt de valeur était lié au fait que ce type de lettre de voiture obligatoire pour le transport routier était minutieusement analysé. Ce montage actif est secret par essence, les chiffres sont donc parfaitement masqués sur une valeur spéciale de falsification détenus par ceux derniers.

Ce type des falsifications sont évidemment plus difficiles à identifier car il faut avoir des indicateurs.

Dans le montage précédent, un contrôleur de finance perspicace aurait pu rapidement remarquer que les justificatifs de valeur étaient souvent des anciennes lettres de voiture obligatoire pour le transport routier, plusieurs fois écrit dessus, utilisé seulement pour sa forme en glissant un décalque dessous.
En revanche, le secrétaire les avait savamment inscrits en comptabilité à des dates différentes et avec des commentaires diversifiés à l’appui. Il avait ainsi évité un contrôle classique qui consiste à choisir à partir d’une périodicité particulière, les comptabilisations en nombre (opérations récurrentes). C’est pourquoi, la première recherche d’un contrôleur avisé dans ce domaine doit porter sur le flux des lettres de voiture obligatoire pour le transport routier (valeurs). Donc sur la lettre de voiture obligatoire pour le transport routier barbouillée plusieurs fois. La seule présence de cette lettre de voiture obligatoire pour le transport routier intruse constitue un indicateur fort de l’existence d’une terrible falsification.
Leur objectif essentiel est la falsification en grande échelle. En termes plus précis, l'enjeu consiste à optimiser la valeur de la lettre de voiture obligatoire pour le transport routier en leur profit.

25 à 30 véhicules passent par jour

Destination vers l’étranger et la somme a payé

N’Gaoundéré = 100 000, douala= 115 000 Nigeria=100 000, centre Afrique= 310 000 etc.…

Destination locale et la somme a payé

Abeché = 94 500, Mongo = 94 500, Mao= 94 500, Faya=94 500, Amtiman= 94 500, Bol= 94 500, etc…!

Les responsables

Chef de post Goudji barrière sortie Nord = Moussa Adoum
Chef de poste Adjoint = Adoum Soussa
1e Secrétaire = Hossil Mht
2e Secrétaire = Abdel, c’est le secrétaire chargé de carnet de valeur contrefaçon
Mobil
3e secrétaire = Moustapha Abdeldjelil
Collecteur : Lieutenant Issa adoum dit Quatrepage


Ci-dessous.
le carnet de lettre de voiture obligatoire pour le transport routier, falsifiée barbouillée plusieurs fois,

contrôleur de Finance