Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

De plus en plus les langues se délient sur la situation du  blocage, de l'immobilisme permanent et absolu mais aussi et surtout de ce  statu-quo que traverse l'Union des Forces de la Résistance (UFR), lequel n’arrange personne.


En effet, depuis les événements militaires du mois de mai dernier, la principale coalition armée de l’est,  est restée muette  dans un  mutisme assourdissant, déconcertant, agaçant et particulièrement décourageant aussi bien dans les rangs des troupes sur le terrain que les militants et sympathisants dévoués à  la cause du changement politique  au Tchad, par l'option militaire.


Devant une telle situation quasi-incertaine, nombreux sont  les observateurs et acteurs de la vie politique tchadienne, qui s’alarment de l'urgence d'un changement d'homme au sommet afin d de permettre  d’amorcer un nouvel élan et de repartir sur des bases saines.


Mais force est de constater que, personne n'évoque clairement et ci-Haut, le non dit, le chuchoté pour aider à la rébellion tchadienne de dégager des nouvelles perspectives de lutte.



Pourquoi l'alternance au sein de l'UFR devient-elle un sujet tabou, occulté et évité aussi bien par les rebelles eux mêmes que par les partisans des mouvements armés ?



Si aujourd'hui, les rebelles buttent à un obstacle de relever eux-mêmes le défi de changer un homme à leur tête dés maintenant, qu'adviendrait-il demain une fois qu’ils accèdent au pouvoir?


Il est temps que les uns et les autres s’accommodent aux esprits larges et  au jeu démocratique afin d’enraciner dans les mœurs de nos populations une culture politique véritablement démocratique.


Que pensez-vous de l'alternance politique de façon importante au sein de la classe politique tchadienne en générale ?


Makaila Nguebla