Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Assemblée nationale

Kabadi hérite du perchoir

Après des longues et incessantes négociations entre l’opposition menée par Saleh Kebzabo et la majorité présidentielle, menée par Haroun Kabadi, ce dernier vient d’être porté à la tête du parlement tchadien.

Haroun Kabadi, Secrétaire Général du Mouvement Patriotique du Salut est désormais le nouveau président de l’Assemblée nationale pour les quatre ans à venir. Son élection s’est faite par acclamation de l’assistance. Cette élection est le fruit d’âpres négociations.

Pour le président élu, « il y a de moments où le destin marque la vie d’un homme d’un sceau particulier ». Ce moment est pour Haroun Kabadi cette élection à la tête de la deuxième institution du pays. Le dauphin constitutionnel du Président de la République se dit « ému, touché par cette marque de considération, d’estime et de confiance ».

Il faut rappeler que l’installation de ce bureau d’assemblée nationale est le fruit du consensus qui a prévalu entre toutes les forces politiques représentées au parlement.  C’est pour cela que Kabadi se dit conscient que son élection « résulte de l’appréciation de toutes les sensibilités politiques » et donc, il «mesure le poids des responsabilités qui vont peser  sur mes épaules ».

Le nouveau bureau de l’Assemblée nationale comprend outre les députés MPS et leurs alliés du Viva, RDP et Rndt le Reveil, deux députés de l’opposition radicale menée par Saleh Kebzabo. C’est ainsi que le vice président de l’UNDR Aba Djouassab Koi est élu 3ème Vice-Président et la trésorière du parti à la calebasse, Eldjima Abdramane est élue 2ème Questeur.

C’est le vœu du Mouvement Patriotique du Salut que de faire de la place à toutes les sensibilités politiques dans le cadre du bureau d’ouverture préconisé par le Président fondateur du parti de Bamina.

Il faut dire que malgré l’écrasante majorité que le MPS détient dans cette Assemblée, Saleh Kebzabo et ses camarades ont joué séré afin de faire passer les leurs. Il a fallu deux reports de séance et 24heures de tractations pour qu’on arrive à ce bureau consensuel. Le MPS a voulu faire de ce mandat un exemple en matière de gestion collégiale.

Mahamat Saleh Idriss