Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

La rencontre soit dite de consensus entre le président dictateur et l’opposition vient de montrer une fois encore l’incurie de la classe politique tchadienne face au désastre que vivent le Tchad et sa population. Croire que les accords du 13 Août permettront l’organisation d’une élection libre et démocratique, c’est faire l’objet d’une naïveté sans commune mesure.

Idriss Deby  demeure toujours le même criminel. Il n’a pas changé et il ne changera jamais. Il sait qu’il a commis beaucoup des crimes et le seul alternatif pour se soustraire de la justice est de demeurer au pouvoir. 

L’accord du 13 Aout ne vient que s’ajouter à la panoplie des accords signés par ce régime. Des accords qui n’ont rien résolu si ce n’est empirer les problèmes du pays et renforcer la tyrannie des Itnos.

Ce que Deby cherchait, les opposants viennent de le lui offrir. En effet, ce tueur cherchait à  s’assurer leurs soutiens afin d’aller crier partout au monde que le processus démocratique au Tchad est en marche et que le gouvernement et l’opposition sont en phase.

J’aimerais bien que les opposants démontrent au peuple tchadien comment ils vont contrôler les processus électoraux futurs afin d’éviter les fraudes ?

Ils n’en croient pas personnellement, et je vous garanti que demain ils seront les premiers à crier au hold-up électoral si ce n’est qu’ils boycotteront ces élections.

Comment peuvent –ils facilement oublier la mauvaise foi de ce régime au point de lui accorder un chèque en blanc?  Les différents tripatouillages électoraux, les arrestations des opposants, l’enlèvement puis l’assassinat de Ibn Oumar Mahamat Saleh et bien d’autres patriotes avant lui, doivent plutôt les pousser à demander des comptes à ce régime dictatorial?

La semaine dernière, interrogé par le journal  la voix sur le bilan du régime MPS après 19 ans de pouvoir, Kebzabo n’a pas manqué de relever le désastre et surtout le calvaire dont vit la majorité des tchadiens. Cependant lors de la rencontre avec le criminel Deby, Mr Kebzabo, ne résistant pas a l’appât du gain et le chimérique poste de premier ministre qu’on lui fait miroiter depuis des lustres, apparu tout souriant et affirme qu’il soutient le régime dans cette approche, oubliant au passage qu’il a été loupé de peu en février 2008.

Quant à Brahim Khoulamallah et LOL Mahamat Choua, ils n’ont même pas eu le courage de reconnaitre que les 19 ans ont été un désastre pour le Tchad. Ils se permettre dire que des progrès sont constatés dans les constructions des routes, des écoles et des hôpitaux. Mais ce qu’ils ont délibérément refusé de dire aux tchadiens, est que ces marchés sont accordés en toute opacité, sans respect des règles d’attributions des marché publics encore moins des normes pour leurs exécutions.

 En tout cas merci pour votre irresponsabilité et votre incompétence. Tôt ou tard, avec ou sans votre soutien, ce régime partira.

Ali Hissein
alialihissein@yahoo.com